Saison 5, épisode 10 : Let Them Eat Cake

Les mots du jour sont : bureau(x), balles/boules et Dee-Dee ! 

Vous m'excuserez si je ne parle pas du cas (une ancienne grosse qui a décidé d'aider ses ex-semblables a fait un malaise pendant le tournage d'une pub), je préfère me concentrer sur le Huddy qui est bien plus intéressant et sur la patiente « parallèle », Dee-Dee, qui entre au panthéon des patients « parallèles ». En plus, les deux se rejoignent à la fin. Et de toute façon la vraie patiente, je l'aime pas trop, elle est pas super sympathique même si House la trouve courageuse d'admettre qu'elle préfère être belle qu'en bonne santé et puis c'est à peine si on la voit dans la BA en plus... Ah oui, y a Foreman et 13 qui commencent les essaies cliniques, mais on s'en fout aussi.

J'ai deux propositions avant de commencer : 1° si on rebaptisait cet épisode Il est adorable ce con ? et  2° la chanson de Dee-Dee pourrait devenir l'hymne des fans de House, on inventera même une danse style Macarena ? Sérieusement, cet épisode est un vrai résumé de la personnalité de House : joueur, gamin, manipulateur, romantique nunuche, maladroit du sentiment, plus friand d'actes que de mots... 

Suite aux dégâts causés par la prise d'otages, Cuddy a décidé de faire redécorer son bureau. Comme elle doit bien bosser quelque part en attendant la fin des travaux, elle a choisit de s'installer dans le bureau de celui qu'elle juge responsable de tout ce bordel, c'est-à-dire House (et puis c'est lui qui a le plus grand bureau et le seul en deux parties). A côté de ça, Kutner a ouvert un site Internet où il consulte sous le nom de son patron (sans son accord, évidemment). 

Problème pour mon larbin préféré, il n'arrive pas à trouver ce qu'a une de ses patientes en ligne, Dee-Dee. Comme il ne peut pas en parler à House sous peine de risquer de se retrouver sans tête, il essaie de réfléchir avec Taub (qui demande un pourcentage sur les revenus du site en échange de son silence). Mais l'état de la patiente  ne s'arrange pas, bien au contraire. Panique à bord quand les deux larbins la croisent dans l'ascenseur car elle a décidé de rencontrer le fameux Dr House pour de vrai. 

Ne sachant plus quoi faire, ils se décident à l'envoyer à Cameron aux urgences. Là, l'état de Dee-Dee s'aggrave : elle n'arrive pas à se retenir de chanter Put the Lime in the Coconut (moment d'anthologie !) et, accessoirement, saigne des oreilles. Evidemment, Chase et Cameron acceptent de les aider sans rien dire à House, mais contre un petit pourcentage... Ensuite, quand ils retournent la voir aux urgences, ils ont la mauvaise surprise d'apprendre que Dee-Dee est morte ! Ils ne sont pas dans la merde... Surtout que House les trouve dans la morgue et qu'il est au courant. 

Il leur passe un savon avec une lueur de meurtre dans le regard : ils ont joué aux cons et la patiente en est morte. Ce qu'elle avait était pourtant si évident et si simple à soigner... Mais tout n'est peut-être pas tout perdu ! House saute tel un joli  dahu sur le cadavre et commence à lui faire un massage cardiaque sous l'air atterré des deux larbins. Leur air passe en mode terrorisé (on aurait dit Samy et Scoubidou !) quand Dee-Dee se redresse soudain !

Hébergement photos Hébergement photos Hébergement photos

C'était une blague ! House était au courant pour le site de Kutner. Il a juste engagée Dee-Dee (laissant sous-entendre que c'est une call-girl) et s'est assuré la complicité du Chameron pour le rouler dans la farine, lui foutre la trouille de sa vie, lui donner une leçon et surtout lui demander un gros pourcentage dans l'affaire. Alala, elle est trop forte cette Dee-Dee...

Hébergement photos

Quand à l'emménagement de Cuddy dans le bureau de House, ça ne se passe pas sans tension vu qu'elle écoute le différentiel et commente tout alors qu'on ne lui a rien demandé et pire, elle joue avec les baballes de House ! Faut pas toucher à ses affaires, surtout quand ça fait du bruit et qu'il est en train d'essayer de travailler sur le tout petit bureau de la salle de différentielle. Il lui propose alors de partager son grand bureau (le meuble) : chacun son côté. Elle est d'accord, mais on dirait qu'ils vont se bouffer.

Hébergement photos

Pour emmerder Cuddy et vu ce qu'elle a accepté de le partager, House mène le différentiel dans son bureau au lieu de la pièce d'à côté. Ce qui n'est pratique ni pour l'un, ni pour l'autre, surtout quand elle est au téléphone et qu'il l'interrompt pour lui demander si elle a vu ses boules (ses jouets, hein, pas... les autres, quoi). Mais Cuddy fait celle qui s'en fout. S'il essaie de l'énerver, ça ne marchera pas. « Bien sûr que si. Je vais vous énerver pour vous obliger à partir. Vous nierez que ça vous énerve, vous ferez tout pour m'énerver pour que j'arrête de vous énerver et finalement vous partirez en invoquant des raisons qui n'ont rien à voir avec l'énervement ». Ouais, elle n'est pas convaincue (qu'elle voudrait qu'on croie) et rappelle son interlocuteur sur son portable. « Il fallait juste que je lui explique que j'ai ses boules et que je ne les lui rendrai pas », s'excuse-t-elle en écartant doucement House de son passage pour sortir. Celui-ci n'a plus l'air de trouver la fausse métaphore aussi marrante...

Hébergement photos

Bien sûr, Wiwi l'entremetteur va s'en mêler. En discutant avec Cuddy, Wilson joue à l'étonné devant sa décision de s'installer dans le bureau de House avant de la sermonner : « Ne prenez pas son bureau en prétendant que tout ce que vous faites c'est prendre son bureau. Vous avez choisi cette pièce parce que vous voulez être là, mais rester assise à côté de lui en croisant les doigts risque d'être insuffisant ». Cuddy le chasse tellement c'est même-pas-vrai-d'abord ce qu'il vient de dire en le menaçant prendre son bureau à lui, mais ça l'étonnerait (moi aussi). 

L'heure de rentrer à la maison pour Cuddy ! Elle fait tomber ce qui sert à fabriquer les boules puantes de son côté du meuble. Ooops, ça va se propager de l'autre côté (forcément, y a même pas un mètre), faut espérer que House ne devra pas rester là toute la nuit ! Mais bien sûr que si il doit rester, c'est souvent comme ça quand il a un cas... Deux options s'offrent à lui : s'écraser ou se venger. Et ce sera donc... la vengeance ! Il explose les chiottes du bureau de sa chef à coup de masse ! Et comme il fallait s'y attendre, Cuddy surenchérit à sa surenchère en faisant enlever tous les meubles du double bureau de House.

Hébergement photos

House doit trouver une sur-surenchère. Ce sera bidouiller les plans de réaménagement du bureau. Pendant qu'il explique son projet à Wilson, celui-ci essaie de lui faire (deux fois) que si les travaux durent plus longtemps, elle restera là où il prétend ne pas vouloir qu'elle soit plus longtemps aussi. Mais House fait la sourde oreille, fier qu'il est de son plan de remplacer les toilettes qu'il a pulvérisées par un bidet. Wiwi s'amuse de ce comportement : dans certaine culture, ça s'apparente à une demande en mariage. House est contrarié, Jimmy n'est pas marrant à toujours tout analyser. Et s'il l'invitait bêtement à dîner à la place ? House s'en va en soupirant. 

Le bureau est toujours vide et Cuddy est toujours là pour intervenir dans le différentiel. Elle lui interdit de faire un test qu'elle trouve trop invasif (juste ouvrir le cerveau de la patiente, c'est pas grand-chose pourtant). Les larbins partis pour faire ce qu'elle a demandé à la place de la biopsie du cerveau, House vient la voir dans le petit bureau. Il pense que si elle la lui interdite, ce n'est pas pour des raisons médicales, mais parce qu'elle craque pour lui. Elle ne répond pas, elle lui envoie une autre question à la place : s'il est toujours là, c'est parce qu'il craque pour elle ? En même temps, c'est pas lui qui s'est installé dans son bureau à elle... Oui, mais c'est lui qui a le plus grand bureau et...

Hébergement photos

Je vous préviens, les choses vont partir en sucette, ce qui suit risque de causer des désagréments à vos nerfs et/ou vos petits cœurs. Vous êtes prévenus...

Il s'en fout de ses justifications, il la coupe en lui demandant pourquoi elle s'habille comme ça (elle porte un décolleté encore plus pigeonnant que d'habitude) ? Pourquoi veut-elle attirer son attention ? Silence de tous les deux, il se rapproche, lui plante ses yeux dans les siens : « Vous jouez avec moi ? ». Elle s'approche à son tour et lui renvoie la question (elle va finir par m'énerver à force de faire ça). « Ca dépend de votre réponse », lui répond-il (parce que lui, il répond). Grand blanc, on dirait bien qu'on est reparti pour un bisou à la Joy... mais « Tout le monde sait que ça mène quelque part » finit-elle par dire. Il cherche à comprendre en la scannant du regard, elle reprend : « On est censé s'embrasser là ». Il ne bouge pas alors qu'elle est déjà prête à se mettre sur la pointe des pieds. Il finit par murmurer qu'ils l'ont déjà fait. Au tour de Cuddy de l'interroger du regard.

Hébergement photos

Sans prévenir, il lui colle une main sur le sein gauche. « Logiquement l'étape suivante c'est ça ». « Vous croyez ? » demande-t-elle, déçue, limite en colère, « je me demande pourquoi ça me surprend ». Elle essaie de s'en aller, il la retient, « Vous pouvez me laisser ça ? » (son sein) ! Elle le regarde désemparée, il laisse tomber sa main pour la libérer. C'était la phrase de trop... Il reste planté, la regarde partir un instant avant de baisser la tête. Apparemment, il sait qu'il a fait une connerie. 

Hébergement photos Hébergement photos Hébergement photos

Sur ce coup-là, je dois bien le reconnaître, c'est House qui a merdé. Même si elle a encore répondu à ses questions par des questions et qu'elle aurait pu faire un effort parce que c'est House, qu'il est comme il est et elle le sait... Cependant, je suis sûre qu'il ne pensait pas à mal, qu'il voulait vraiment faire avancer le schmilblick (rien que de parler d'étape suivante). Il est juste maladroit. C'est certainement aussi sa manie de lâcher une connerie pour casser un moment trop émotionnel. Comme quand il avait dit qu'il fallait qu'il loue Alien après que le bébé lui ait tenu le doigt (S3E17), par exemple. 

Le soir, on retrouve House en train de réfléchir seul dans le bureau (de son côté à lui) avec sa balle entre les mains. Cuddy a fait ramené les meubles et a déserté le bureau. Taub entre, il s'étonne qu'elle ne soit pas là avant d'annoncer qu'ils se sont trompés pour la patiente. Qu'est-ce qu'il doit faire maintenant, insister pour qu'elle autorise la biopsie ? House semble s'en taper comme de ses premières baskets, il fixe le côté du bureau de Cuddy, il veut l'avis de Taub. Quand il trompait sa femme, comment se sentait-il ? Euphorique à l'extérieur, mais malheureux au fond. House ne le croit pas : quand on se prive d'un truc pour qu'une relation fonctionne, on se persuade que ça en valait la peine. Taub revient sur sa biopsie. Qu'il laisse tomber, House la fera. Mais le larbin de poche insiste, elle ne voulait pas que... « Cuddy n'obtient pas toujours ce qu'elle veut » le coupe son patron.

Hébergement photos Hébergement photos

Pour continuer dans les récriminations... Cuddy se dirige vers son bureau remis à neuf avec Wilson, elle se plaint de House qui « est un gosse insensible, incapable de s'engager dans une histoire d'amour. C'est une affaire classée... ». Wiwi remarque le bureau (le meuble), mais ce n'est pas celui qu'elle avait commandé ! C'est celui qu'elle avait à l'université, sa mère le gardait chez elle. Or, sa mère n'est pas au courant qu'elle refait son bureau. Donc, la personne qui a voulu lui faire cette surprise l'a connu à l'université, sait que ce meuble a une valeur affective pour elle et connaît Maman Cuddy. Ca ne peut être que... le gosse insensible ! 

Je suis prête à parier que ce bureau représente quelque chose pour tous les deux, sinon pourquoi House serait-il allé chercher un simple "souvenir" plutôt que de faire un geste romantique nunuche "standard" comme remplir la pièce de fleur ou un truc du genre ? Il n'est pas "standard" OK... Il préfère les gestes aux mots, il y a clairement un message...

La dernière scène de l'épisode est une belle illustration du "Why do you need to negate everything ? " de Cuddy juste avant le baiser dans le S5E06. Après avoir découvert son nouveau bureau, Cuddy monte voir House toute heureuse. Elle a l'air de penser qu'elle le lisserait volontiers lui chopper le nichon gauche s'il veut et même le droit si ça lui prend ou quelque chose du même tonneau. Mais son sourire s'efface quand elle arrive à la porte vitrée et voie House face à Dee-Dee. 

Moins d'un mètre les sépare, ils sont sur le départ, ils échangent quelques mots que Cuddy n'entend certainement pas (« T'as une belle carrière artistique devant toi », « Et t'as pas encore tout vu » d'après la VF poussée à fond, c'est inaudible en VO) et - horreur - Dee-Dee lui replace délicatement son col. Cuddy est surlecufiée ! Elle fait demi-tour. Je suis sûre que si elle n'était pas de dos, on pourrait voir des larmes rouler...

Hébergement photos

Ca c'est un beau "negate" (dans le sens "rendre négatif/ réduire à néant") et il ne le fait même pas exprès ! Je crois vraiment qu'il n'avait pas prévu que Cuddy le verrait avec Dee-Dee. House peut être désagréable, mais il n'est pas cruel. Et puis comment aurait-il fait pour que Dee-Dee le touche pile au moment où Cuddy arrive ? Ils auraient passé une heure à faire ce geste en boucle ? 

Quant à Dee-Dee, je crois que c'est vraiment une actrice. Si House a laissé entendre que c'est une call-girl, c'est certainement pour alimenter sa réputation de pervers. C'est sûr qu'elle n'a pas du tout un look de call-girl (m'y connais pas, mais j'ai l'impression), en tout cas pas celles de House (la seule qu'on a jamais vue était plutôt distinguée, un peu le genre de Stacy et Cuddy). Ou alors une call-girl sado-maso ? Si House a envie d'avoir mal, il n'a qu'à ne pas prendre ses médocs, ça lui coûtera moins cher ! Ou c'est peut-être une actrice qui arrondi ses fins de mois en faisant la pute ? Parce qu'elle est quand même vachement douée. Mais comment House l'a trouvé ? Y a une rubrique « call-girls comédiennes » dans les petites-annonces ? 

J'en connais un qui va morfler sans savoir pourquoi dans le prochain épisode... 

Les trucs futiles du jour : 

  • Holala, House qui saute sur la table à la morgue ! On a un gars de 84 kg qui, quand il saute sur cette table, semble léger comme une plume ! Mais il a dû souffrir en retombant sur sa jambe droite, non ?  Pour décoller, c'est simple, il pousse avec les bras, mais l'atterrissage est franchement douteux... On fait comme si on avait rien vu...
  • D'habitude, je n'ai jamais rien à reprocher sur la forme, mais les flash-back sur l'enfance de 13 n'apportaient franchement rien qu'on ne puisse comprendre en la regardant. Néanmoins, ils ont trouvé une petite fille avec le même genre d'yeux qu'elle, j'avais peur qu'ils nous mettent n'importe qui. Soucis du détail, j'adore... Et le cauchemar de la patiente ne servait pas à grand chose non plus, ce n'était même pas un symptôme et il était très moche.
  • Trop mimi, House qui fait l'avion pour enfourner le gâteau dans la bouche de la patiente. Et en plus il se sert : y a bon chocolat !

Hébergement photos

  • Il fait tout petit sur ce siège !

Hébergement photos

  • Wilson : « Cette balle sauve des vies ». Ouais, c'est vrai ça, vive la balle !
  • House qui dort sur le banc avec la tête sur sa balle : certainement hyper confortable !

Hébergement photos

  • Les sucettes et les cannes, c'est le même principe ?

Hébergement photos

  • Faudrait lui enlever ses meubles plus souvent ! Rien que pour avoir plus de plans comme ceux-là...

Hébergement photos Hébergement photos Hébergement photos

Résumé complet (fin comprise) sur le site de la FOX

Vanyx pour les caps 

Commentaires (1)

1. Nemie 31/08/2009

"Wilson : « Cette balle sauve des vies ». Ouais, c'est vrai ça, vive la balle !" => Tout bon !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site