Saison 5, épisode 16 : The Softer Side

Certains épisodes bénéficient d'une promo longtemps avant leur diffusion (photos, multiples bandes-annonces, spoilers évasifs qui font réfléchir plus qu'on ne le voudrait...). Et il arrive parfois qu'on aime un épisode avant de le voir à cause de ça. Malheureusement, quand on aime sur des promesses, on peut facilement être déçu... Mais ce n'est absolument pas le cas avec cet épisode qui s'est montré à la hauteur (peut-être même plus). Il est bon pour rejoindre Birthmarks (S5E04) directement sur le podium de cette saison ! 

Il m'a fait tant d'effet, qu'une heure après l'avoir vu, j'avais encore les doigts qui gigotaient tout seuls (et je ne suis pas du genre nerveuse) ! Evidemment, quand on le revoit après, ça fait moins d'effet, mais c'est toujours super bon... 

Comme je me sentais bien partie pour écrire dix pages au minimum (là, vous commencez à avoir peur), j'ai décidé de me concentrer uniquement sur House (et donc, pas le cas, ni 13, ni le 14, ni Kutner et Taub). Je vais juste leur consacrer quelques lignes histoires que ceux qui n'ont pas vu l'épisode sachent un peu se qui se passe (là, vous soufflez). 

Le cas est l'inverse du précédent (apparemment problématique, mais rien en réalité). Comme House est un peu « pris ailleurs », 13 gère le patient (comme au début de la saison, quand House avait Wilson dans la tête) parce qu'il lui fait penser à elle au même âge. Problème, elle essaie de se comporter comme son boss (involontairement, je pense) et révèle indirectement au jeune malade le secret que lui cachent ses parents depuis sa naissance. Curieusement, même si House n'y accorde que peu d'importance, le POTW m'a intéressée. 

Côté 14, ils sont officiellement séparés, mais sont en réalité toujours ensemble et réfléchissent à la meilleur façon de se comporter pour ne pas que House s'en rende compte. Et les deux autres larbins ? Ben, ils sont là et ont compris pour le 14. 

Voilà, ça c'est fait. Passons aux choses sérieuses ! 

House demande à Wilson avant de lui piquer son bagel et il prend le cas apporté par Cuddy sans rechigner. C'est bizarre, mais les deux ne s'inquiètent pas plus que ça. 

Mais quand il autorise une IRM à la demande des parents du malade alors qu'il vient de dire que c'était inutile et que Kutner vient prévenir Wilson que quelque chose cloche avec House (gentil Kutner, y a que lui qui s'inquiète pour le chef), Wiwi le rassure : il est de bonne humeur, autant en profiter. Mais, une fois seul, Wiwi nous sort son sourcil mais-que-ce-passe-t-il-?  et file voir Cuddy. 

Il débarque dans le bureau de la doyenne sans frapper (c'est dire si c'est grave) et l'accuse d'avoir couché avec son pote ! Ben oui, c'est la seule explication qu'il a trouvée à la bonne humeur du Greg... Grâce à une petite vanne vacharde, Cuddy lui fait comprendre que non. Wiwi n'est pas rassuré pour autant : « Si vous deux ne me cachez pas quelque chose, ça vous dire qu'il nous cache quelque chose à tous les deux. Et ça ne peut pas être bon ». Elle lui sert la même réponse qu'il a donnée à Kutner quelques minutes plus tôt pour qu'il parte, mais il n'est absolument pas convaincu.  

C'est bizarre cette réaction qu'a Wilson quand il croit qu'ils ont couché ensemble. J'aurais cru qu'il serait plutôt content vu le mal qu'il se donne pour accorder leurs violons... Enfin bon, il était peut-être juste inquiet à cause du comportement de House, pas à cause de ce qu'ils auraient pu faire. 

Et apparemment, Cuddy n'est pas convaincue non plus puisqu'elle demande à une infirmière de confier à House un crétin avec un doigt cassé. Elle commence à prendre peur quand l'infirmière lui explique qu'ils sont dans la salle de consult' depuis dix minutes et que le crétin n'a toujours pas fuit en hurlant. Pire, à sa sortie, celui-ci est super content du travail de House (qui lui sourit discrètement). Estomaquée par le comportement des deux hommes, Cuddy ne remarque même pas que House fait Charlot avec sa canne au lieu de s'appuyer dessus...

Hébergement photos

Bon, maintenant, elle a vu de ses propres yeux : quelque chose ne va effectivement pas avec House. Cuddy et Wilson vont donc tout les deux d'un pas décidé réveiller House qui a l'air de faire semblant de dormir sur son fauteuil. Sauf qu'il ne fait pas semblant, il a arrêté de respirer ! 

Et là, panique à bord (je me compte dans l'équipage) ! Comme les deux chefs pédalent dans la choucroute par rapport à ce qu'on doit faire dans ce genre de situation, Foreman prend les choses en mains (au sens figuré, comme au sens propre). Il lui arrache sa chemise, lui choppe les tétons et les lui tord. Je crois que je n'ai jamais eu aussi mal en regardant une série (foutue empathie) ! Dites, c'est normal que j'arrête de respirer quand lui recommence ?  La vache, comment c'est possible d'arriver à gonfler/dégonfler autant sa cage thoracique ? 

Hébergement photosHébergement photos

Il va bien, ouf ! Tout le monde a eu peur, mais ça va puisqu'il essaie de faire diversion pour ne pas qu'on s'inquiète pour lui en essayant de parler du cas, qu'il fait un belle réflexion salace à Caddy (et une toute petite à 13) et qu'il fait exprès de parler très fort pour casser les oreilles de Cuddy qui essaie de l'ausculter avec son stéthoscope. Normal quoi... 

En plus de ne pas vouloir qu'on s'inquiète pour lui, il a visiblement un truc à cacher. Son empressement à mettre cet incident sur le dos de la Vicodin et à filer le prouvent. D'ailleurs, je me demande où il part si vite ? Se changer j'espère, parce que si ça lui prend l'envie de se balader avec sa chemise dans cet état (dommage qu'un bouton ait survécu, sa fuite aurait été de toute beauté), va y avoir une augmentation soudaine des crises cardiaques chez les patientes... Enfin bon, on s'égare là ! Conclusion de Wilson : il est sous héroïne. Forcément, si House est heureux, ça ne peut être que parce qu'il est défoncé !

Hébergement photos

Pour prouver sa théorie, Wilson invite son ami au restaurant. Ils sont interrompus par un coup de téléphone de Foreman (que Wiwi fait passer pour un patient) qui vient de réaliser qu'un truc ne va pas avec House puisque même Kutner a compris qu'il était toujours avec 13 et pas lui. Long à la comprenure le Foreman... Donc, Wilson essaie de faire boire House parce que l'alcool peut provoquer des arrêts respiratoires chez les héroïnomanes. S'il ne touche pas au verre, c'est un aveu... Mais il boit  cul sec en défiant Wilson du regard. 

Hébergement photos

C'est à ce moment de l'épisode qu'il va commencer à avoir ce regard accablé qui le quittait rarement au début de la saison, avec une pointe de déception et d'amertume en plus. « Tu ne peux jamais imaginer que le pire des scénarios quand ça me concerne », lui lance-t-il avant de boire, puis de s'en aller. 

S'il décampe si vite (en laissant son manteau alors qu'il neige et sans s'aider de sa canne), ce n'ai pas parce qu'il ne supporte pas les accusations de Wilson, mais pour se faire vomir. Quand Wiwi le surprend les doigts en bouche, House l'informe qu'il n'est pas stupide au point d'abandonner une addiction pour une autre pire. Il n'est pas sous héro, mais sous méthadone (pour en savoir plus). 

Wilson le trouve stupide quand même. En le désintoxiquant de la Vicodin, la méthadone risque de le tuer (et il ne planera même pas avant d'y passer). Mais il n'a rien compris, ce n'est pas pour se désintoxiquer, mais parce ce nouveau « traitement » élimine sa douleur ! 

Il jette sa canne dans une benne à ordure et s'éloigne de Wilson pour lui montrer qu'il marche presque normalement (il boite un peu). Il est tout droit sous la neige (lumière magnifique), bien planté sur ses deux jambes pour prouver à son ami médusé qu'il sait ce qu'il fait et que ça fonctionne. Puis, il s'en va. Il devrait être radieux, il a surtout l'air bien triste et même désappointé. Cette scène est belle, tout simplement. Décidément, la neige lui va bien...

Hébergement photos

Plus tard, Cuddy le retrouve enfermé dans les toilettes. Elle sait pour la méthadone, il soupire. Toujours cet air triste et las. Elle a le même point de vue que Wilson, elle le voit comme un gamin inconscient qui fait n'importe quoi pour le plaisir de se mettre des substances toxiques dans les veines. Pour elle, il a arnaqué un médecin qui n'a aucune idée de ses problèmes d'addiction. Il lui rétorque que le médecin sait qu'il souffre ! 

Cuddy lui avoue qu'elle a peur qu'il se tue. Mais ne ce sont pas ses oignons ce qu'il met dans son corps, lui répond-il. Le ton monte : « Je ne peux pas rester là et vous regarder vous tuer. Tant que vous serez dans mon hôpital, vous ne prendrez pas de méthadone ». Il laisse tomber sa tête en arrière, l'air de plus en plus abattu, il prend quelques secondes de réflexions. Il ouvre la porte et annonce à sa patronne qu'il démissionne. Elle semble offusquée : « Vous choisissez la méthadone plutôt que ce travail ? », « Je choisis de ne plus avoir mal plutôt que ce travail ». Bang, Cuddy est KO. 

House a l'air vraiment fatigué, pas physiquement, mais que même les gens les plus proche de lui ne le comprennent pas. Mais ça tu l'as cherché, mon grand ! 

Hébergement photos Hébergement photos Hébergement photos

Dans sa salle de bain, House jette son biper à la poubelle avant de sortir une bombe de mousse à raser et un rasoir d'un sac en papier. Il se regarde dans le miroir, toujours cet air... Il se barbouille de mousse, respire un grand coup comme s'il prenait son élan, puis pose le rasoir sur sa joue. 

Hébergement photos Hébergement photos

Le matin suivant, quand Wiwi vient frapper à sa porte pour vérifier si House est toujours vivant, c'est une charmante jeune femme qui ouvre, de la musique vient de la chambre. Elle le fait entrer et crie à House qu'elle reviendra le soir. Là, Wiwi est déjà tout perplexe, mais quand il voit House sortir du couloir, rasé, pomponné, en costume (un beau bien coupé en plus) en train de se demander quelle cravate il doit mettre, il est estomaqué. Ca c'est sûr qu'il en jette le Greg !

Hébergement photos Hébergement photos

Il prétend avoir engagé la jeune femme pour le regarder dormir et laisse entendre, en passant, que c'est une call-girl. En temps normal, je sauterais sur l'occasion pour dire que c'est même pas vrai d'abord, c'est pas une pute et pour sortir ma théorie du House-n'est-pas-un-pervers-sexuel-contrairement-à-ce-qu'il-voudrait-faire-croire. Mais je pense bien que s'en est une... Déjà, elle est du même genre que la seule et unique péripatéticienne qu'on ait jamais vu (quand Stacy est partie). De toute façon, si ce n'en est pas une, c'est probablement une fille qu'il a trouvé dans un bar ou une étudiante ramassée sur le campus. 

Le seul truc dont je suis pratiquement sûre, c'est qu'il a couché avec et ça ne me choque même pas ! Après tout, il se sent bien physiquement... Et si ça se trouve, après l'avoir fait, il l'a vraiment payée pour le regarder dormir (ce qui n'est pas la tâche la plus désagréable du monde). Mais je crois qu'au-delà de simple fait d'avoir envie de tirer un coup, il a voulu marquer le départ d'une nouvelle vie. 

En effet, il s'est séparé de tout ce qui fait House physiquement (la canne, la barbe, le style négligé et même la douleur) et professionnellement. Je le soupçonne aussi d'avoir voulu tirer un trait sur Cuddy par la même occasion. Si elle n'est pas capable de le comprendre, à quoi bon essayer de créer une relation amoureuse avec elle ? Et il se tape la première venue pour marquer le coup. 

Pendant que House essaie de se faire embaucher ailleurs, Wilson va raconte ce qu'il a vu à Cuddy. Pas tout quand même, curieusement, il n'évoque pas la fille... Il a changé d'avis, House est heureux, il faut le laisser prendre la méthadone s'il le veut. Mais Cuddy est toujours perplexe, elle veut l'empêcher de se tuer. Wiwi insiste, elle aussi : « House n'est pas heureux. Il a mal ou il n'a pas mal »,  « c'est sa seul chance de ne pas être malheureux ». Elle hésite... 

Le lendemain, quand House entre dans le bureau de Cuddy, il a toujours son beau costume (mais plus la même chemise, ni la même cravate : il a du stock), elle tourne le dos à la porte. Elle se retourne en l'entendant et manque de s'étrangler avec son café en le voyant. Sentant venir la remarque sur son allure, il lui lâche qu'il a un entretien avant qu'elle ait le temps d'avaler correctement et d'articuler un « woa ! » après l'avoir détaillé de haut en bas.

Hébergement photos

Alors là, on est censé croire qu'elle a eu cette réaction parce qu'il a probablement déjà trouvé un nouveau job ? Tu parles, elle a été surprise et l'a trouvé beau, ouais ! C'est bien la première fois qu'elle montre un intérêt « physique » pour lui (ça faisait un moment que j'attendais ça). Bon d'accord, elle avait dit dans le S2E11, qu'il avait de beaux yeux et était sexy, mais c'était une imitation vacharde (à cause de la jalousie ?) de Stacy, ça compte pas vraiment. Plus sérieusement, peut-être qu'il ressemble à nouveau à ce qu'il était « avant » ? 

Bon, continuons. Il croit qu'elle veut le saboter (comme elle l'a fait à Foreman) en refusant de lui donner une lettre de recommandation. Apparemment, il n'attend plus rien d'elle. Mais elle veut qu'il revienne, elle lui a préparé un protocole pour le garder malgré son traitement. Il passe d'un début de colère à l'étonnement. Pour le principe, il essaie de négocier des avantages en sachant qu'elle dira non et elle est bien contente d'entrer dans son jeu. « On sait tout les deux que votre place est ici »... Il lui sort un petit merci probablement sincère (comme toujours quand il daigne prononcer ce mot) et sort avec l'air de se demander pourquoi elle a changé d'avis. Cuddy a un tout petit sourire en coin et soupir, elle est manifestement soulagée. 

Mais ce « merci », c'était pour quoi dans le fond ? De le reprendre, de lui proposer un protocole ou plutôt d'enfin montrer un peu de compréhension ? Et son soupir à elle, c'était de la satisfaction qu'il revienne bosser pour elle sans faire sa tête de mule orgueilleuse ou de ne pas le perdre ? 

Vu qu'il retravaille au PPTH, House va voir son équipe pour savoir où ils en sont. Il enlève sa cravate en les écoutant et a une épiphanie dans la foulée. Quand il va voir son petit patient et ses parents, il engueule ceux-ci, les accuse d'être responsables de l'état de leur fils à force de le surprotéger... Puis, il leur donne le coup de grâce : « Vous avez donnez naissance à une erreur de la nature. Ca ne veut pas dire que c'est une bonne idée de le traiter comme tel ». 

Attention, théorie capillotractée : et si House se considérait comme une erreur de la nature ? Je ne pense pas à ses vrais parents ici, mais si on considère Wilson et Cuddy comme ses parents dans le sens où ils lui servent de garde-fou, c'est peut-être eux qui le traitent comme une erreur de la nature (irrécupérable en plus). Après tout, ils ont bien montré qu'ils ne comprenaient pas House et qu'ils le pensaient incapable d'essayer d'arriver à quelque chose de positif. 

Bien qu'il ait dit aux parents que c'était de leur faute, quand Cuddy le retrouve le soir dans son bureau pour lui donner sa dose, il endosse la responsabilité. C'est parce qu'il a voulu être concilient avec les parents en leur accordant une IRM que le gosse est vraiment tombé malade. Parce qu'il était de bonne humeur puisqu'il n'avait pas mal, un patient a failli y rester. 

Cuddy essaie de lui remonter le moral en lui affirmant qu'il n'a pas besoin d'avoir mal pour être un bon docteur, Mais ça ne l'intéresse pas de n'être que « bon ». Elle renchérit : « Vous avez peur d'être heureux », « Qu'est-ce que ça peut vous faire que je sois heureux ? ». Là, un femme normalement constituée aurait répondu « parce que je vous aime » ou un truc du genre et l'aurait embrassé (vu qu'il s'est levé et la fixe au fond des yeux, ça aurait été un geste relativement intelligent). Mais pas de réponse, elle baisse la tête, il la fixe toujours, elle reprend : « Vous avez peur du changement. La seule chose que vous avez c'est votre intelligence ». Ce n'était pas vraiment la réponse espérée (ni par le spectateur, ni par House). Il baisse la tête (déçu ?), elle ajoute : « Vous pensez que si elle est compromise, vous n'avez plus rien » avant de lui demander (le supplier serait peut-être plus juste) de prendre la méthadone.

Hébergement photos Hébergement photos

Hélas, il a déjà laissé tombé le traitement. Il prend le petit gobelet des mains de Cuddy, le lance dans le poubelle derrière elle et attrape la canne qui attend juste à côté. « C'est le seul moi que vous aurez » lui lance-t-il en la regardant droit dans les yeux, presque méprisant, et s'en va. Elle reste plantée là, dans le bureau sans bouger, elle a l'air de repenser à la dernière phrase... 

Nondidiou, c'était pour elle ! Il a pris un traitement qui risquait de le tuer non seulement pour en finir avec sa douleur, mais aussi pour elle. Pour essayer de ressembler à ce qu'il pense qu'elle voudrait qu'il soit. Si c'est pas une preuve d'amour ça ! 

On savait depuis la saison 3 qu'il était capable de risquer sa vie ou d'accepter de la raccourcir considérablement pour ne plus avoir mal (S3E14 et 15), mais ça avait toujours été pour lui. Là, il laisse filer sa compagne la douleur pour une femme ! Peut-être que quand le patient du S5E12 lui a dit que, comme il était seul, il n'avait pas à faire semblant de ne pas avoir mal, ça l'a fait s'interroger sur sa situation. Peut-être même y pensait-il déjà quand il a dit à Taub que quand on se prive d'un truc pour qu'une relation fonctionne, on se persuade que ça en valait la peine dans le S5E10 ? Et la baffe que Cuddy lui a envoyé dans l'épisode précédent en lui faisant comprendre qu'elle ne voulait pas de lui parce qu'il n'était pas « présentable » n'a rien dû arranger.

Cet épisode m'a rappelé un truc : nous, spectateurs, avons quand même une vision bien différente de House que les gens qui l'entourent. Nous le voyons tout le temps, même quand il va mal et quand il a mal, quand il est seul et ne fait pas semblant, quand il n'a plus envie d'avancer... Ca peut paraître étonnant de voir à quel point Wilson et Cuddy ne comprennent pas ses motivations, mais c'est logique puisque qu'ils ne savent que ce qu'il veut bien montrer. Le problème, c'est que House semble espérer qu'ils arrivent de temps en temps à percer son armure au bon endroit... Ben, en même temps, c'est lui qui l'a cherché à force de jouer au salaud ingérable et de se planquer derrière son orgueil. 

Je me demande quand même s'il a vraiment eu l'intention de rester longtemps sous méthadone.  Je dis ça à cause de rasage qui est censé marquer un changement positif : il n'a acheté qu'une toute petite bombe de mousse et un seul rasoir jetable... Ou peut-être était-il bien décidé jusqu'à ce qu'il se prenne l'incompréhension de ses proches en pleine tronche. Ou alors, il savait qu'il finirait bien par aller négocier avec Cuddy et qu'il pourrait reprendre son look « normal » rapidement ? Ou bien je me prend la tête pour rien parce qu'il a bêtement acheté ce qu'il a trouvé ?

Hébergement photos

Curieusement, Cuddy non plus ne paraît pas croire (ou espérer ?) qu'il partira longtemps. Sinon, pourquoi aurait-elle dit à Foreman qu'elle le nommait responsable jusqu'à nouvel ordre alors que House a dit qu'il démissionnait ? Ou a-t-elle pris son départ pour un simple caprice ? Ou encore commençait-elle déjà à accepter qu'il prenne un traitement dangereux dans son précieux hôpital ? 

Les mots de la fin : 

Il m'arrive régulièrement de me demander comment était House avant son infar. Est-ce qu'il était déjà désagréable, triste, abrupte, gamin... ce qu'il est aujourd'hui, quoi ? Jusqu'ici, c'était assez difficile à dire et les deux versions opposées données dans la première saison par Wilson et Stacy ne m'aidaient pas beaucoup. Pour lui (S1E11), il avait changé et pour elle (S1E22) non. 

Dans le fond, ils disaient tous les deux vrai ! Il avait certainement déjà le même sens de l'humour, le même côté chien fou, rentre dedans, joueur... Mais avec la douleur (physique et  psychique), il est devenu moins patient, moins diplomate, moins apte à supporter les petits bobos des autres, triste, renfermé...   

J'aime particulièrement la scène où il fait semblant de dormir pour emmerder Kutner (à qui Cuddy a demandé de le surveiller au cas où il arrêterait encore de respirer). Il aime bien faire chier et pourtant il n'a pas mal et donc plus de raison de se venger sur autrui. Il joue, ça l'amuse tout simplement. Il y a aussi la scène avec le crétin au doigt cassé. On voit bien qu'il lui tape sur le système, mais il prend sur lui et le soigne sans l'humilier. 

Hébergement photos Hébergement photos

Je crois que le House « d'avant » devait être pareil que maintenant, mais se contrôlant mieux pour ne pas heurter les autres quand ce n'est pas nécessaire, plus sûr de lui et surtout moins triste. 

Par rapport au Huddy, pour moi, la balle est dans le quand de Cuddy maintenant, et elle l'est certainement depuis le début de la saison. 

Explications ! Jusqu'ici, c'est plutôt House qui à fait des gestes vers elle : aller la voir chez elle (pour la perte de Joy et la fois où il est resté derrière la porte), lui demander s'ils ne devraient pas avoir une relation (et elle qui lui renvoie bêtement la question : exactement ce qu'il ne fallait pas faire !), le bureau et surtout ce qu'il a dit à Lucas dans le S5E03 (qu'il a passé la moitié de sa vie à négocier avec elle et qu'il est prêt à prendre n'importe quoi qui lui fera peur pour qu'elle lui dise oui). Accepter d'essayer d'améliorer sa qualité de vie (pour ne pas dire « changer de vie», ce serait un peu extrême), c'est le geste ultime !

J'ai bien l'impression que House a décidé qu'il la voulait mais qu'il attend qu'elle donne son feu vert pour être sûr de ce qu'ils font parce qu'il a peur d'avoir mal et de lui faire mal à elle aussi (et maintenant qu'il y a Rachel en plus...). Pourtant, elle est déjà passée au feu orange dans le S5E10, quand elle lui a proposé de s'embrasser dans le bureau vide (manque de bol, il a réagit maladroitement) et quand il lui a ramené son bureau, manque de bol encore, elle est tombée sur Dee-Dee... Aussi gauche l'un que l'autre !

Soyons légers deux minutes avant de partir : 

  • Le gamin est un numéro 9. Comme moi (et accessoirement comme Tony Parker) !
  • House a ressorti un de mes t-shirts préférés, le « Blue vs Grey ». Ok, il doit se les geler sous la neige avec rien qu'un petit t-shirt sous son blazer, mais quel t-shirt ! 

Upload images

  • Un gros bravo à Taub pour sa magnifique imitation de Foreman.
  • Un mauvais point pour Foreman qui déchire les chemises comme un gros naze et épargne un bouton. Bon d'accord, Foreman n'y est pour rien, c'est un problème de raccord. Ben oui, quand il arrache la chemise de House, tous les boutons sont partis, mais dans le plan suivant, le petit dernier a survécu ! Qui je dois égorger pour une erreur pareille ?

Hébergement photos Image hébergée par servimg.com 

  • Les photos promo sont parfois différentes du produit fini, la preuve :

    Hébergement photos Hébergement photos

  • Il a l'intention de se raser le lobe aussi ?

Hébergement photos

  • J'avais jamais remarqué que House avait les mêmes petits singes que Cuddy dans son ancien bureau. Faudrait que je vérifie si elle les a toujours...

Hébergement photos

  • LA phrase qui va rejoindre le panthéon des phrases : « Mon pénis a arrêté de respirer, vous pouvez lui faire du bouche-à-bouche ? »
  • La réflexion stupide de l'épisode de Wilson à House : « Tu as deux cravates ?!?!! ». Ben oui, Jimmy, il en a même plu que deux et y en a d'ailleurs une que tu lui a offerte...      

 

Résumé complet (fin comprise) sur le site de la FOX

Pour les captures  

Commentaires (4)

1. Hugh addict 01/04/2009

Hello !

On ne se connaît pas, mais je voulais juste te dire que j'admire toujours tes pavés, j'aime beaucoup les analyses que tu tires des épisodes de House !

Je prends vraiment plaisir à les lire et je les attend avec impatience ! Je trouve que tu as une bonne vision des choses !

Voilà, c'est super !

2. Claire (site web) 01/04/2009

Merci. T'es sur le forum Dr House ?

3. Hugh addict 01/04/2009

Oui j'y suis tous les jours, mais pas avec ce pseudo, et je ne poste pas ! Mais j'aime beaucoup vous lire, je me marre bien et c'est très intéressant aussi !

Je suis en général d'accord avec tout ce que vous dites au sujet du personange de House !

Et quand à Hugh, alors là :

4. Nemie (site web) 01/04/2009

Ah, le 16e épisode ! Je n'y croyais plus ! Encore un grand moment d'émotion et d'introspection où le "vrai" House pointe le bout de son nez ! Avant son infarctus, il était sûrement plus taquin-joueur que cynique-blessant... Quelle cruche, la Cuddy, pff ! House me rappelle Eris depuis un moment, ça commance ^^' (dans le genre "Je suis émotif et fragile, mais je joue les connards et les gamins pour me protéger") !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site