Saison 5 épisode 20 : Simple Explanation

Kutner est mort. 

Si je m'écoutais, je n'écrirais rien de plus, mais comme ça décevrait certains de mes lecteurs qui se reconnaîtront, je vais essayer de me fendre d'un pavé à peu près cohérent. 

Utain, je n'avais jamais pleuré pour un autre personnage que House ! Voir 13 patauger dans la flaque de sang et Foreman essayer de réanimer un cadavre déjà froid, c'était horrible. On ne voit rien (un bout de corps, une arme et la flaque, c'est tout), mais c'est presque pire, tout ce sang, leur tête, leur panique... 

Depuis quelques semaines, on savait que quelqu'un devait se suicider et, d'après les spoilers, on en avait déduit que ce serait certainement Kutner. Mais on a beau être au courant, c'est un choc quand ça arrive, surtout avec un personnage aussi attachant. 

On nous avait aussi prévenu que House serait très touché par cette mort. Certains en avaient déduit que ça ne pouvait pas être un des larbins puisque, d'après eux, House n'en rien à foutre de son équipe. Pas d'accord du tout ! House est quelqu'un qui s'attache facilement aux gens, aux animaux, mêmes aux objets ! C'est  certainement en partie pour ça qu'il est retissant aux contacts humains : il sait que si ça tourne mal, il va morfler dans les grandes largeurs. D'ailleurs, dans le S4E01, Wilson  lui avait fait remarquer que, peut-être, s'il ne voulait pas engager de nouvelle équipe, c'était parce qu'il avait créé des liens avec la précédente qui ont été rompus et qu'il ne veut pas recommencer. 

En dehors de ça, si House est si atteint, c'est aussi parce qu'il y a trop de questions sans réponses, probablement une identification à Kutner (le chien fou qui ne parlait pas de ses problèmes et voilà où ça mène) et la colère de n'avoir rien vu venir alors qu'il remarque toujours tout.

Les réactions 

Chaque membre de l'équipe a une façon différente d'affronter le deuil : 13 a besoin de parler, manque de bol Foreman a besoin d'être seul, Taub fait comme s'il ne ressentait rien et s'implique à fond dans le cas et House a besoin de comprendre. En parallèle, Cuddy s'inquiète pour House et Wilson reste dans son bureau jusqu'à ce que Cuddy l'en déloge. 

Résultat des courses : le Pôle Nord a emménagé chez le 14 et Taub finit par craquer dans un couloir de l'hôpital alors que tout le monde (sauf House) est à l'enterrement. Pour nos trois autres héros, ben vous allez être obligés de lire la suite ! 

La faute des autres ? 

La première réaction de House après un long moment de silence tourmenté (magnifique plan), c'est de demander à son équipe si Kutner ne leur avait rien dit. Mais non, rien. Il commence alors à rejeter la faute sur eux, ceux qui passaient douze heures par jour avec un suicidaire et n'ont rien vu venir, ce qui choque 13. Il se défend : « j'essaie juste de comprendre ».

Upload imagesUpload imagesUpload images

Pire, quand il accompagne le 14 chez les parents, il les accuse d'être responsable de la mort de leur fils adoptif. Il leur reproche de l'avoir déraciné en essayant de le faire entrer dans leur moule à eux. Sur le coup, j'ai eu envie de le secouer pour le faire taire tellement il s'est montré salaud. C'était comme s'il pensait tout haut, sans s'en rendre compte, sans imaginer qu'il leur faisait mal. D'ailleurs, il ne les regarde pratiquement pas en parlant et, quand Foreman parvient à lui faire lever la tête, il a l'air de sortir d'un rêve (ou d'un cauchemar) avant de partir en s'excusant. 

Je me suis demandé s'il ne parlait pas un peu de lui-même à ce moment là. Le fait qu'il ait eu une enfance difficile, que son père ne soit pas son géniteur... C'est comme s'il s'identifiait à ce gamin dont on a changé le nom, ce qui lui a donné l'illusion d'être quelqu'un d'autre. Il reproche aussi aux parents d'avoir élevé leur fils de façon émotive, pas rationnelle, de ne pas l'avoir compris. Il a souvent dû penser ça des siens... 

Ensuite, il va contacter les amis de Kutner, surveiller ses mails... Certainement que, s'il essaie de jeter la responsabilité sur tout le monde, ça doit vouloir dire qu'il pense que c'est de sa faute et qu'il essaie de se rassurer, non ? Mais lui non plus n'a rien vu venir...

Pourquoi n'a-t-il rien vu venir ? 

Beaucoup de gens se suicident bien qu'ils n'aient donné aucun signe de mal-être et personne dans leur entourage n'aurait pu le prévoir. Ca arrive. Mais House n'est pas n'importe qui ! Il est celui qui voit tout, qui pense à ce que personne d'autre ne pense... Et pourtant, même lui s'est pris le geste de Kutner en pleine tronche. 

Cameron aura beau lui dire directement qu'il n'aurait rien pu faire, rien prévoir, que personne n'aurait pu, il le prend plutôt mal, mais pourquoi ? Parce que ça prouve qu'il n'est pas infaillible et ça lui fout les boules ? Parce qu'il a peur de perdre son don (ça lui arrive de temps en temps) ? Parce qu'il pense qu'il aurait pu sauver Kutner ? Peut-être un peu des trois... 

Alors, il va mener une enquête en allant voir les parents de Kutner, en lisant ses mails, en contactant ses amis, en fouillant dans son dossier professionnel et en allant visiter son appartement. 

Il y va seul. Il a l'air au bord des larmes quand Wilson le rejoint. Curieusement, il est content de le voir débarquer (il le lui dit !). D'après Wilson, si House est là, c'est simplement parce que la mort imprévue de Kutner lui permet de résoudre un nouveau puzzle. D'ailleurs, en regardant la chambre où s'est passé le drame, House tire la conclusion que c'est un meurtre ! Ca m'a rassurée, je ne suis pas la seule fadate qui regarde trop les Experts. J'ai eu la même idée quand il a allumé tellement ça ressemblait à une scène de crime. 

Upload images

En tout cas, il a conscience de l'absurdité de son obstination, on le voit bien quand il va se plaindre à Cuddy de l'avoir laisser engager un pervers parce qu'il vient de trouver un accusation d'exhibitionnisme dans le dossier de Kutner et qu'elle l'informe qu'il a bêtement couru tout nu pendant un match de foot. Il est à fleur de peau, c'est flagrant, surtout quand elle lui prend le bras et qu'il sursaute.

Tout ça le mine vraiment. Il en vient à s'énerver sur Taub qui le contredit lors du différentiel sur le fait que la patiente leur cache quelque chose : « Soit on a tous les indices et on est idiots, soit on ne sait pas tout ». Ca ne concernait certainement pas que la patiente... Il va donc essayer d'appliquer le système du différentiel à sa théorie du meurtre avec ses larbins (les deux qu'il lui restent, Foreman étant rentré chez lui). Mais ils le remballent, apparemment choqués qu'il puisse évoquer cette possibilité et, pire, le traiter comme n'importe quel cas. « Vous n'êtes donc pas curieux ? » leur lance-t-il. Réponse de Taub : « Je me demande juste pourquoi un homme d'habitude si rationnel, devient soudain irrationnel ». Il soupir, détourne le regard. Il pense probablement que Taub a raison ? Il repart sur son vrai cas au lieu de pousser plus loi son enquête (pour l'instant). 

Encore une fois, il doit essayer de se rassurer. S'il prouve que c'est un meurtre, il aura résolu le puzzle et surtout il ne sera pas « coupable » de n'avoir rien vu venir puisqu'il n'y avait rien à voir. Finalement, au lieu d'aller à l'enterrement, il retourne à l'appartement, mais cette fois, il ne croit plus à la thèse du meurtre (y a-t-il jamais cru ?). 

En fouillant dans les « souvenirs » du mort, il trouve une photo où Kutner à l'air dans ses pensée, presque mélancolique, il ne sourit pas. C'est ce qu'il cherchait ? La preuve qu'il n'était pas toujours heureux et positif ? Assis au bord du lit, à quelques centimètres de là où se trouvait le corps, fixant la photo, House paraît se retenir de pleurer. Et le cadre avec les photos des deux familles qu'il a décroché du mur en arrivant, il compte le garder ? 

Upload imagesUpload imagesUpload images

Hebergeur imagesUpload images

Son boulot, son radeau 

On le dit souvent, un des rares trucs qui comptent dans la vie de House, c'est son métier. Probablement parce qu'il lui procure de la satisfaction et que son don est la seule chose qu'il aime en lui. On y pense rarement (pour ne pas dire jamais), mais s'il ne rate pratiquement jamais un jour de boulot, c'est aussi parce que c'est son « équilibre » et ce qui le maintient en contact avec le monde extérieur (même s'il se débrouille pour communiquer avec le moins de monde possible). 

On voit bien qu'il s'y cramponne quand Foreman propose de passer la main sur ce cas et qu'il refuse, demandant combien de patients il faudra sacrifier avant de surmonter le drame. D'ailleurs, Cuddy est bien consciente que c'est ce qui fait tenir House debout (« Trouvez ce qui tue votre patiente et je vous trouverai un autre patient »). Mais pourquoi est-ce qu'il tient tellement à garder ce cas (même s'il ne s'y intéresse que par intermittence) ? Parce qu'il y a déjà eu une mort inutile (comme le dira Taub) ? Parce qu'il pense que s'il s'arrête, il ne repartira pas ?

Romantique nunuche 

Un petit mot du cas quand même : Un homme (Meat Loaf !) sur son lit de mort voit son état s'améliorer quand sa femme commence à dépérir à son tour. 

Ce cas permet de mettre un aspect de House en valeur : son côté romantique (dans les deux sens en même temps). En effet, le seule solution qu'il a trouvée pour ses patients, c'est que lui donne son foie à sa femme pour la sauver tout en sachant que ça le tuera vu son état. Si c'est pas romantique ça ! 

Au début, House envoie Cameron leur expliquer son plan (il voulait quelqu'un de romantique). Manque de bol, elle se rend compte que le patient n'est pas au bord de la mort, qu'on peut le guérir. Du coup, elle essaie de persuader House de faire marche arrière. Il va expliquer la nouvelle situation au patient, mais il refuse de se laisser soigner, il veut se sacrifier pour sa femme, même s'il pourrait vivre encore longtemps. House a beau essayer de le convaincre, le malade se suicidera pour elle s'il ne fait pas la greffe. 

House est touché en entendant les menaces de son patient et, quand il doit expliquer la situation à ses deux larbins, il ne se résout pas à aller contre l'avis du patient. On l'a souvent vu, une fois que House a trouvé la solution et qu'il est certain que son patient est tout a fait conscient de sa situation, il ne va jamais contre sa volonté. Mais ici, j'ai l'impression qu'il y a un petit truc en plus qui lui plaît dans la réaction d'Eddie (c'est comme ça qu'il s'appelle) : il est prêt à mourir pour sauver sa femme. Romantisme qu'on vous dit ! 

Malheureusement pour mon Grigri-en-mousse, la chevalerie a ses limites ! En effet, chacun voulait sauver l'autre par culpabilité (d'avoir délaissé sa femme pour lui et d'avoir trompé son mari pour elle). Et là, c'est un Greg tout déçu qui va recevoir sa leçon de la semaine grâce à Taub : « Vous ne pouvez pas vous sentir coupable sans amour ». Tiens donc ! Ce pourrait-il que House se sente coupable de la mort de Kutner parce que qu'il l'aimait bien ? Naaaaa, le grand méchant Gregory House n'aime personne, voyons ! 

Upload images

Le rôle de Cuddy  

Cuddy, je l'avoue, m'a surprise. D'habitude, il y a toujours un moment où elle comprend House de travers ou réagit comme s'il était quelqu'un de « normal ». Là non, on voit qu'elle connaît son Greg et qu'elle sait comment l'aider, c'est-à-dire en étant là pour lui mais discrètement et en lui remettant les idées en place quand il commence à partir en vrille. 

Son premier geste est de proposer l'aide d'un psy et des congés pour toute l'équipe, sachant très bien (elle le leur dit) que personne n'en profitera. Ensuite, elle suit House pour lui proposer de passer le dossier. Je pense qu'elle savait très bien qu'il ne voudrait pas, elle voulait certainement simplement voir dans quel état il était et lui montrer qu'elle tait là pour lui s'il le fallait. Curieusement, c'est Wilson qu'il évoque quand elle lui fait la proposition (« Je vais bien, même si Wilson dira le contraire ») ! Un Wiwi que House n'a apparemment aucune envie de sortir de son trou. Il sait pourquoi il n'est pas là, ce qui ne doit pas l'aider à ne pas culpabiliser... 

Dès sa première intervention, elle essaie de le mettre face à ses vrais sentiments (pas ceux qu'il voudrait qu'on pense qu'il ressent) : « Je suis désolée pour votre perte », « Merci, mais ce n'est pas ma perte », « Alors, je suis désolée que vous ne le pensiez pas ». C'est le seul moment de la scène où il la regarde vraiment... Plus tard, elle récidivera en lui expliquant que c'est normal qu'il soit en colère, que Kutner pensait comme lui, qu'il dépassait les limites comme lui... il l'interrompt : « S'il pensait comme moi, il aurait su que vivre misérable craint largement moins que de mourir misérable ». 

Elle est aussi l'intermédiaire entre House et Wilson (comme dans le S5E01) puisque c'est elle qui convainc Wiwi d'aller voir son ami. Son grand argument, c'est qu'ils ont tous les deux besoin d'un ami. Mais pour Wilson, elle ne se soucie pas de ce dont lui a besoin, elle veut juste que quelqu'un prenne soin de House. Visiblement, elle ne se sent pas (encore) capable d'être la personne qui peut repêcher House quand il dérive... 

Par contre, lui remettre les idées en place, être la voix de la raison, elle sait faire (c'est ce qu'elle a toujours fait). Cuddy contre tous les arguments de House en faveur d'une vengeance de l'assassin des (vrais) parents de Kutner. De plus, elle surveille de loin qu'il se consacre toujours aux cas et pas seulement à sa théorie du meurtre parce qu'elle pense que c'est ça qui le fait tenir. Le plus marrant, c'est qu'il est conscient de ce qu'elle pense et le lui fait remarquer. Qu'importe, elle a bien l'intention de continuer à le surveiller : « Trouvez ce qui tue votre patiente et je vous trouverai un autre patient ».

Le rôle de Wilson 

Pour Wilson par contre, c'est plus difficile de se consacrer à House. En fait, on le voit très peu dans l'épisode, c'est Cuddy qui tient en quelques sortes son rôle. Ce drame lui rappel la mort d'Amber un an plus tôt (presque jours pour jours). Comme il le dit à Cuddy, il ne se sent pas capable de gérer à la fois ça et House. Et pourtant, il va finir par aller le voir, dans l'appartement de Kutner, et lui servir une de ses théories : ce n'est pas Kutner qui l'intéresse, mais le « mystère » de sa mort. 

A la fin, quand tout le monde est sur le point de partir à l'enterrement. Il va trouver House dans son bureau qui fixe un point juste à côté de son tableau sur lequel il a écrit les raisons d'assassiner quelqu'un. Wiwi vient dire à son ami qu'il avait tord, mais House lui répond que non. Il doit partir du principe que si on se sent coupable parce qu'on aime (comme l'a dit Taub) et qu'il pense ne pas aimer Kutner (puisqu'il n'est censé aimer personne), donc Wilson avait raison et il n'est qu'un con obsédé par les énigmes. 

Wilson insiste, il pense que House souffre, celui-ci lui répond qu'il idéalise tout. Pour Wilson, si House est si atteint, c'est parce qu'il a peur de perdre son don (« Ca n'a jamais été ce que tu as raté, mais plutôt pourquoi tu l'as raté »). Curieux échos au « La seule chose que vous avez c'est votre intelligence [...] Vous pensez que si elle est compromise, vous n'avez plus rien »  de Cuddy à la fin du S5E16...  

La théorie de la boucle  

J'ai une théorie : j'ai l'impression que cette saison va se finir "en boucle", c'est-à-dire que certains évènements du début de la saison vont revenir et on va leur mettre un point final. 

Si ça se trouve, ça a déjà commencé ? Ici, House semble s'identifier à Kutner, peut-être parce qu'il n'était pas non plus le fils de sont père (référence au quatrième épisode), le 17 faisait écho au 5 (House pas sûr de son amitié avec Wilson) et il y a aussi la mort de Kutner presque à la même date que celle d'Amber (d'accord, c'était dans la 4, mais ça a flotté au dessus de tout le début de la 5). On sait également que House et Cuddy vont se ré-embrasser, comme dans le 6. Ce serait marrant que cette fois ce soit Cuddy qui aille chez lui pour le consoler... 

Et le flou ? 

En parlant de théorie, cette photographie sombre pendant tout l'épisode ne me rassure pas par rapport au flou de l'épisode précédent. OK c'était pour l'ambiance, comme les plans filmés en léger ralenti qui donnent une impression de lourdeur aux mouvements de House, mais ça ne me tranquillise vraiment pas. Puis encore les lunettes ! Avant, j'adorais le voir les porter, maintenant, ça me fout les jetons (peut-être pour rien).

Hebergeur images

Et surtout, il y a cette phrase de Wilson qui me fait un peu peur : « Tu es terrifié à l'idée de perdre ton don, de te perdre toi-même. Et ce que tu pourrais faire dans ce cas me terrifie ».  Moi aussi (au niveau émotionnel, parce qu'au niveau scénaristique, ce serait cool). D'ailleurs, il a déjà loupé des trucs récemment : le Foreteen toujours debout, le gamin dans le 16 ou, plus loin au début de la saison, Cuddy qui veut adopter (et il avait un détective sous la main en plus)... Et maintenant Kutner. 

Pas de futilité cette fois-ci, je n'ai pas franchement le cœur à ça...

Résumé complet (fin comprise) sur le site de la FOX

Vanyx pour les captures

Commentaires (1)

1. Nemie (site web) 17/06/2009

Et finalement, Kutner s'est suicidé ou a été assassiné ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×