Saison 5, épisode 8 : Emancipation

Après l'épisode métaphorique, voici l'épisode « émancipatif » ! Parce que, entre la patiente mineure émancipée, Foreman qui essaie de quitter le nid, Wilson qui voudrait que House se dépatouille sans lui, Kutner qui prend des décisions seul et même 13 qui se rebiffe, il n'y est question que d'émancipation tout du long. 

Commençons par Kutner. Le maladroit de la bande devient soudain très sérieux et volontaire quand il se prend d'affection pour la jeune patiente parce qu'elle a aussi perdu ses parents et n'a pas d'autre famille. Il s'identifie à elle et en perd son objectivité jusqu'à changer les plans pour la soigner sans en avertir le reste de l'équipe et la prendre pour une blanche colombe incapable de faire des bêtises ou de mentir. Et pourtant, elle ment : ses parents ne sont pas morts, son père l'a violée sans que sa mère prenne sa défense. Déçu, Kutner rentre dans le rang. Il y rentre tellement bien qu'il semble presque disparaître de l'épisode... 

Quant à Miss 13, quand House refuse de contacter les parents de la patiente qui pourraient être compatibles pour une greffe de moelle parce que la jeune fille s'y oppose, elle s'insurge : « Tout ce qui compte pour vous c'est d'avoir le dernier mot ». House qui s'apprêtait à quitter son bureau fait demi-tour (me demande s'il a pas été un peu vexé), qu'est-ce qu'elle compte faire ? Elle va chercher les parents et puis c'est tout ! Sauf que l'adresse qu'elle a trouvée n'est pas la bonne car la patiente a menti aussi sur son identité... Alors, depuis quand House s'inquiète-t-il des droits du patient ? Je sais pas, peut-être depuis que, comme la patiente, il sait ce que c'est d'avoir un père qui vous maltraite et une mère qui ne fait rien pour l'en empêcher ? 

Upload images

Au suivant ! Notre ami Foreman a décidé qu'il voulait diriger des essaies cliniques à côté de son boulot avec House. Mais quand il va demander la permission à papa, celui-ci refuse et puisque le jeune Erik semble vouloir une justification, il argue que « votre temps c'est mon temps ». Ca ou autre chose... Tiens, je viens de me rappeler pourquoi je n'utilise jamais le prénom de Foreman : parce que ça sonne comme Eric Cartman, le gros dans South Park ! Passons, ce que je viens de dire n'a aucun intérêt (pour peu que le reste en ait)... 

C'est donc un Foreman ronchon qui descend faire sa tête de lard à la clinque et tombe sur Cuddy. Comme elle ne veut pas s'opposer à la décision de House, elle lui refile un cas pour lui tout seul s'il veut se prouver qu'il peut faire le  job de son boss et même plus. Tout de suite, ça lui parle plus que son idée de se planquer aux consult'... 

Mais on ne va pas contre la volonté de Gregory House aussi facilement ! Dès qu'il a des tests à faire, il exige que ce soit Foreman qui les fasse lui-même sous la surveillance des trois autres. Evidemment, les trois newbies s'en tapent et laissent l'ancien aller s'occuper de son cas à lui tout seul comme un grand. 

Sauf que ce n'est pas si facile que ça et que la réponse ne lui tombe pas toute cuite dans la bouche (on ne lui a pas dit qu'il était dans un épisode de House ?). Comme ça l'énerve, il va chercher Cameron et Chase pour faire un différentiel comme au bon vieux temps. Le couple n'est pas super enthousiaste à l'idée de servir de larbins à leur ancien collègue et heureusement que Chase fait remarquer qu'il n'a pas l'intention de faire les tests pour lui... Mais comme ce sont des gentils, ils l'aident un minimum. 

Surtout Chase qui suit le petit patient (un adorable petit bout de 4 ans seul avec sa maman et son grand frère) de loin. Il a toujours été très intéressé par les cas qui touchent aux jeunes enfants de toute façon... Même à trois, ils tournent à vide et la situation s'aggrave. Chase demande à Foreman s'il a parlé à House, mais évidemment que non, ça reviendrait à s'avouer incapable de se débrouiller seul ! « Il y a un moment où nos compétences ne suffisent plus » le sermonne le blond juste avant que le gamin fasse un arrêt cardiaque. Bon ben quand faut y aller... 

Foreman se décide finalement à aller consulter le grand manitou. Celui-ci est au courant pour le gosse. Il joue à celui qui a tout deviné, mais je mets ma main à couper qu'il surveille son protégé de loin... Evidemment, Foreman n'y va pas par quatre chemin et essaie de refiler le paquet à House en prétextant que le petit a besoin de lui. « Mais il vous à vous », lui répond-il en sortant dans le couloir. Toujours bon juge de la nature housienne, Foreman le traite d'égoïste et d'hypocrite, il pense qu'il est encore en train de jouer à un de ses jeux pervers. House feint l'indifférence : il a voulu s'occuper d'un cas seul, qu'il assume. Fin de la discussion, il lui claque la porte du bureau de Wilson au nez.

Foreman va se réfugier dans la cafèt' déserte avec le Chameron pour tout mettre sur le dos de House (« Son ego va tuer le patient »). Ah ouais, et le tien alors ? Non mais oh ! Zut, je m'étais promis de ne pas m'exciter sur Foreman !  Bon donc Cameron lui rappelle qu'il a voulu ce cas pour ne plus l'avoir dans les pattes et maintenant qu'il refuse d'intervenir, ça ne sert à rien de se plaindre, le fait est qu'un petit garçon de 4 ans est en train de mourir ! Ils reprennent le différentiel et d'un coup, Foreman nous fait une épiphanie housienne (fuite sans explication comprise). Chase se demande s'il a trouvé, « Soit ça, soit il va tuer House » répond calmement Cameron. 

Et voilà, notre héros a résolu son cas à lui (presque) tout seul ! La mère lui fait un câlin et il a l'air de se dire qu'il ne le mérite pas. Pourquoi House il n'a jamais droit au câlin lui ? Ah oui, parce qu'il se barre avant... Maintenant, face à House sur le départ, Foreman annonce qu'il pense avoir fait ses preuves et qu'il va diriger des essaies. « OK » répond simplement le chef. Il y a trois jours, c'était non, qu'est-ce qui a changé ? Il a y trois jours c'était une question, là c'est une affirmation, il ne peut pas dire non s'il n'y a pas de question... Souris Erik, il est d'accord !

Dans l'ascenseur, Wilson dit à son ami que c'est sympa ce qu'il a fait pour Foreman. House soupir qu'un gosse de 4 ans a failli y rester, mais Wiwi réplique qu'il savait que Foreman résoudrait le problème. House fait son étonné, puis Wilson continue : « Tu voulais qu'il se le prouve à lui-même. T'es un con, mais un noble con ». Oula, trop de compliments d'un coup, ça devient glissant ! House change de sujet... pour un autre sujet sur lequel je reviendrai plus tard parce qu'il est temps de parler du machiavélique Jimmy !

Hébergement photos

Le lendemain de sa tentative ratée chez Cuddy (son bobo à la main a guéri en une nuit ?), House stoppe net Wilson dans toute tentative de lui en parler et ajoute qu'il l'avait presque convaincu que c'était une bonne idée. Mais pas de commentaire de Wiwi ! House semble déjà inquiet alors que ce n'est que le premier silence, d'autres vont suivrent...

Hébergement photos

Si Wilson ne va pas à House, House ira à Wilson ! Il l'attrape juste avant qu'il entre au bloc et lui raconte son échec de la veille. Réponse : un « hein » évasif ! House s'étonne du peu d'intérêt de son ami. Il en déduit qu'il est un peu déçu. Pas du tout, Jimmy constate juste qu'il a pris une décision, mais il n'est pas là pour le guider dans ses choix. House se re-étonne, il ne se gène pas pour le faire d'habitude ! « Tu veux vraiment que je te donne des conseils ? ». Non, il veut surtout qu'il se rende qu'il n'est même pas drôle. Mais je pense qu'un petit conseille lui ferait toute de même plaisir, bien qu'il essaie de faire croire le contraire. Hé, c'est House, il n'a pas besoin de conseils, voyons ! 

Le désengagement de son ami va le turlupiner le Greg ! Il débarque dans le bureau de Wilson et lui annonce que son petit jeu ne marche pas. House croit que Wilson pense que s'il lui dit ce qu'il doit faire, il fera le contraire, alors en ne disant rien, il pense qu'il fera ce qu'il lui aurait conseillé. Vous avez le droit de relire cette phrase plusieurs fois si ça vous aide... Sur ce, Wilson abandonne House à ses réflexions en lui demandant de ne pas foutre le bordel sur son bureau. Pauv' Grigri, non seulement son Wiwi le mène par le bout du nez, mais en plus il l'empêche de jouer (il avait déjà les mains sur la déco du bureau) !

Hébergement photos

Bon, c'est pas tout ça, mais House a guéri sa patiente, donné une leçon à Foreman, il ne lui reste plus qu'à s'occuper de Wilson. Après que celui-ci l'ait félicité pour son attitude avec Foreman (et oui, j'avais dit que j'y reviendrai) House tente une transition : « Ton petit jeu n'a pas marché. Je ne suis pas Foreman et tu n'es pas moi ». En arrivant à la borne d'accueil pour signer sa carte de pointage, House ne peut pas se retenir de regarder mélancoliquement Cuddy derrière la porte vitrée de la clinique. Chassez le naturel, il revient au galop ! Voyant le regard de son ami, Wilson lui demande s'il veut lui parler d'elle. House décline calmement. « Comme tu voudras » accepte Wilson en s'éloignant vers la sortie tandis que House a du mal à la quitter des yeux pour le suivre. « Tu vas t'en sortir House ». Réponse de l'intéressé : « Bon à savoir ». Et ben, on n'est pas rendu les enfants, je le sens ! 

Hébergement photos

J'avais gardé la jeune patiente pour la fin simplement parce que, grâce à elle, on a encore eu droit à un grande scène House/patient. Pour résumer, Sofia a 16 ans, elle est émancipée soi-disant parce que c'est une orpheline, mais c'est surtout une menteuse. Ses parents ne sont absolument pas morts, elle a voulu se libérer d'eux parce que son père l'avait violée et sa mère ne l'avait pas défendue. Nous en étions là la dernière fois que je l'ai évoquée. Mais l'histoire du viol aussi était fausse... 

Les larbins sautent presque sur House à son arrivée. 13 n'a pas pu retrouver les vrais parents. En revanche, ils ont trouvé un donneur un peu compatible. House l'accepte sans rechigner, contre l'avis de 13 qui voudrait attendre de trouver un autre donneur beaucoup plus compatible. Dans le S3E21, il avait pourtant insisté comme elle le fait en ce moment (même plus)... Mais bon, ce n'est jamais une bonne idée de perdre du temps et il veut respecter son choix, alors... 

Puisqu'ils le harcèlent jusque dans l'ascenseur, Taub (oui, il est dans l'épisode) l'informe qu'elle a peur et qu'elle dit ne pas vouloir donner la satisfaction à ses parents de la sauver. Donc elle a peur, mais si elle reste sur ses positions par rapports à ses parents, c'est que cette peur n'est pas suffisante. Pour House les décisions émotionnelles sont irrationnelles (ou stupides). Sa réaction est trop rationnelle pour une réaction émotionnelle : elle ment encore. Il pense qu'elle a dû inventer un traumatisme pour en cacher un autre plus important. Qu'est-ce qui est plus grave que le viol ? Il va la voir direct, sans enlever son manteau, ni poser son sac, c'est dire s'il veut la faire parler !  

Hébergement photos

Il se montre très brusque au début : « Vous avez peur, vous êtes têtue et vous n'aimez pas qu'on vous plaigne. Pourquoi ? ». Elle ne veut pas qu'on la plaigne et elle veut être normale ! S'il était juste agressif au début, il s'assombrit maintenant. Il lui répond qu'elle n'est pas normale, avant de s'approcher et de continuer : « Vous voulez qu'on vous voit indépendante, que les gens pensent que vous vous en sortez bien pour ne pas qu'ils voient la petite fille qui souffre ». Il se penche sur elle, lui plante ses beaux yeux dans les siens : « Mais ce n'est pas ce que, vous, vous voyez ? Vous voyez une fille qui a fait quelque chose de terrible... qui ne mérite que de souffrir... et surtout pas de vivre ».

Hébergement photos Hébergement photos Hébergement photos

Elle reste muette. Ne voyant pas d'autres arguments, House lui apprend qu'ils finiront par retrouver ses parents. Il finit par ouvrir la bouche pour siffler qu'ils s'en ficheront. House commence à s'énerver, il la traite d'idiote qui préfère mourir plutôt que de voir ses parents parce que quoi, elle a cassé leur oeuf de Fabergé ? Elle exulte : « J'ai tué leur fils ». Paf, balle en plein cœur ! En une fraction de seconde les yeux pleins de colère de House se remplissent de tristesse.

Hébergement photos

Il l'écoute commencer à raconter son histoire. Choqué, il détache son regard du sien et s'assoie lentement. Il a du mal à la regarder. Quand elle a fini de lui expliquer que son petit frère s'est noyé dans son bain parce qu'elle ne l'a laissé seul pendant quelques secondes, House commence a la raisonner tout en douceur : « Si vous refusez de prendre leur moelle, vous allez tuer leur deuxième enfant et cette fois, ils vous haïront pour de bon ». Elle prétend s'en foutre, mais il sait que c'est faux. Je suppose qu'il l'a appris lorsque lui aussi a été pris par les évènements et qu'Amber en est morte... Il murmure : « Vous aimeriez bien qu'on vous dise que ce n'est qu'un accident, que c'est pas si grave que ça. C'est grave bien sûr et vous le savez... Mais rien ne peut changer cette situation. La seule chose que vous pouvez faire, c'est de ne pas l'aggraver » et il lui donne son téléphone pour appeler ses parents. 

On dirait bien que la patiente n'était pas le miroir de Kutner finalement... 

Qu'est-ce que j'adore quand il a de belles scènes avec les patients comme celle-là ! Mais comment fait l'actrice pour arriver à dire son texte alors qu'il est penché sur elle comme le prince sur la Belle au bois dormant, avec ses yeux plantés dans les siens comme ça ? Et y a pas que les yeux, faut survivre à sa chemise grande ouverte aussi ! Et comment il fait pour changer d'expression aussi vite ? Fiou, ça méritait bien que je garde ça pour la fin... 

NB : Faudrait que les décorateurs pensent à tapisser les murs de tables de lecture pour les radios... Quoi, comment ça, ça ne ferait pas réaliste ? On s'en fout, vous avez vu ce que ça fait à ses yeux ?

Hébergement photos

 

Résumé complet (fin comprise) sur le site de la FOX

Vanyx pour les caps

Commentaires (2)

1. Nemie 17/08/2009

J'adore l'expression qu'il a à l'écoute du récit de la patiente (frère accidentellement noyé) !

2. Claire 18/08/2009

Et encore, tu l'as pas vu en mouvement...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site