Saison 5, épisode 1 : "Dying Changes Everything"

Je suis bien contente ! La saison passée, le premier épisode m’avait laissé une impression bizarre : j’avais ri presque tout le long ! Normalement, House c’est pas une série dramatique avec de l’humour ? Parce que là, c’était plutôt une série comique avec un peu de drame… Ne vous méprenez pas, j’aime bien la saison 4, je l’ai juste trouvée déstabilisante par rapport à certains comportements, surtout au début. Hé ben, les choses sont rentrées dans l’ordre ! Avec en prime, plein de moments où on peut faire des théories sur le fonctionnement housien. Et moi, j’aime ça faire des théories (qui n’engagent que moi) ! La preuve :  

C’est bizarre, mais elle le connaît pas Cuddy où quoi ? Elle espérait vraiment qu’il allait aller voir Wilson et mettre son cœur à nu simplement parce qu’elle le lui demande ? Le problème, c’est qu’il a tellement pris l’habitude de cacher ses sentiments pour se protéger qu’il a fini par ne plus pouvoir les exprimer, ni même les comprendre. N’empêche que, contrairement à ce que pas mal de gens croient, House obéit de temps en temps, quand il pense que c’est justifié en tout cas.

 

Donc, il va parler à Wilson. Curieusement, j’ai eu l’impression que House jouait à Wilson et inversement. House essaie d’être attentionné et compréhensif (prendre deux mois en plus c’est bien pour Wilson, il a une « réaction compréhensible »). Evidemment, il balance des pics, mais c’est House, on va pas le changer ! C’est déjà bien qu’il essaie, surtout qu’il a l’air très mal à l’aise dans son costume de Wilson. Comme à chaque fois qu’il essaie d’être attentionné et compréhensif d’ailleurs…

 

Par contre, Wilson est plutôt doué pour jouer à House ! Le coup du « toi non plus » en réponse au « tu ne sais pas, tu ne l’as jamais vécu (une jambe arrachée) », j’ai trouvé ça cruel, surtout de la part de Wilson qui sait très bien que House ne fait pas semblant de souffrir. En plus, ça a vraiment touché House qui faisait un effort puisqu’ après il est énervé.

 

Là on pourrait se dire que ça y est, il a fait son effort, il va plus rien tenter pour parler à Wilson et pourtant si. C’est que ça le touche vraiment, il n’y a qu’à voir comme il est absent du diagnostique après (ça ferait de très jolies caps d’ailleurs).

 

Deuxième tentative dans le bureau de Wilson. House se comporte à nouveau en House et lâche les minis pincettes qu’il avait prises dans la première scène. Wilson qualifie ce comportement d’insensible et il a raison. Mais c’est la méthode housienne pour faire réagir les gens, pour faire bouger les choses ! Visiblement, Wilson fait comme Cuddy : il semble attendre que House agisse comme tout le monde !

 

De son coté, Wilson paraît toujours vouloir jouer le rôle de House. Lui dire que ce ne sont pas ses affaires et ironiser alors qu’il a quand même risqué sa vie pour sauver Amber, ce n’était pas franchement délicat…

 

Comme souvent, House blâme un comportement qu’il a lui-même. Dans ce cas, le fait de se cacher derrière son malheur. J’ai l’impression que House reproche à Wilson de choisir la facilité. En effet, House aurait très bien pu rester dans le bus avec Amber : il n’aurait plus souffert et n’aurait pas eu à subir les tensions avec son (seul et unique) ami. Mais, il a choisi de « revenir » pour affronter tout ça. Voir son ami fuir lui fait certainement de la peine ou lui fait penser qu’il aurait mieux fait de mourir, voire les deux.

 

Je crois que cet épisode est l’un des rares où l’on voit House se comporter en ami (avec Son of the Coma Guy, Wilson Heart et deux ou trois autres), mais à sa manière évidemment. Il fait vraiment un effort pour communiquer et il essaie de l’empêcher de faire une connerie. Mais il n’a tellement plus (ou pas) l’habitude d’exprimer ses sentiments que, quand il essaie, ça passe mal. Wilson lui avait d’ailleurs fait remarquer au début de la saison 3 que les sentiments sont comme les muscles : quand on ne s’en sert pas pendant un moment, il faut du temps avant qu’ils refonctionnent normalement.

 

Cuddy a l’air de lui reprocher d’y mettre de la mauvaise volonté, mais il fait quand même un gros effort ! D’ailleurs, quand elle leur demande de parler pendant la consultation de couple, qui parle en premier ? C’est House ! Ok, c’était certainement pour que Cuddy soit satisfaite et qu’elle leur fiche la paix, mais n’empêche qu’il l’a fait.

 

Puisque que personne ne veut le prendre au sérieux et qu’il ne sait plus quoi faire de plus, il va chercher Cameron pour parler à Wilson. Si c’est pas une preuve qu’il a envie d’arranger les choses ça !

 

Un truc qui m’a bien fait marrer dans cette scène, quand le gros leur demande s’ils étaient ensemble et que House répond que oui mais qu’elle l’a quitté quand il a perdu les 40 derniers Kg parce qu’elle avait moins de lui à aimer. C’était trop mignon… Mais le pauvre gros, ça va lui donner de faux espoirs ! Maintenant, il va croire que s’il perd 40 Kg, il va avoir des pectoraux (et plein d’autres muscles) qui vont pousser… Et depuis quand Cameron arrive à toucher House (lui attraper le poignet pour le faire partir dans ce cas) naturellement ?

 

Quand House retourne voir Cuddy et qu’il lui demande d’empêcher Wilson de travailler ailleurs, il prouve une nouvelle fois qu’il veut l’empêcher de faire une connerie mais sans savoir comment s’y prendre. Il a déjà essayé deux fois de lui parler, mais sans succès. Il aimerait pourtant pouvoir communiquer sans lui faire encore plus de mal. La preuve, quand Cuddy lui conseille de lui parler de sa douleur, de ce à quoi il fait face, il répond que c’est une idée de génie, que ce sera de très bon goût de l’emmener boire une bière alors qu’Amber est dans une boîte en pin !

 

Il commence visiblement aussi à faire du chemin dans sa petite tête par rapport à la mort d’Amber puisqu’il a réfléchi au fait qu’il n’était pas le seul responsable. Si ça se trouve, ça fait deux mois qu’il cogite là-dessus. Mais il n’est pas encore prêt à (s’)avouer que, malgré que ce ne soit pas sa faute, il se sent tout de même coupable.

 

Alors, House prend le taureau par les cornes et va s’excuser, mais Wilson ne le croit pas.  Pourtant, Wilson devrait savoir depuis longtemps que quand House s’excuse, il le pense et que ça lui arrache vraiment la gueule.

 

Et là, House a une réaction typiquement housienne, c’est-à-dire extrême. Il est prêt à laisser mourir sa patiente si Wilson ne change pas d’avis ! Il va jusqu’à lui avouer que son amitié est plus importante pour lui que sa patiente (et donc, que sa carrière). House explique qu’il doivent tous les deux faire ce qui est bien pour eux, mais que ce sera plus facile pour lui. Que veut-il dire ? Que ça ne lui coûtera pas de laisser crever une inconnue et de bousiller la seule chose qui lui tient à cœur dans la vie, soit son métier ? A force qu’on le prenne pour un connard (et c’est lui-même qui l’a voulu), est-ce qu’il ne finirait pas par y croire et donc, s’imaginer qu’il mérite d’être puni ? Surtout quand il fait des efforts et que tout le monde semble croire qu’il n’en fait pas.

 

Une fois de plus, Cuddy s’étonne de voir House agir comme House ! Soit elle le découvre -  c’est peu probable vu qu’elle le connaît depuis plus de 20 ans - soit ça fait partie de son plan pour le pousser à dévoiler ses sentiments… Elle trouve que c’est une drôle de façon de montrer son amitié que de culpabiliser Wilson. Ben oui, mais encore une fois, c’est House ! Et s’être fait ouvrir le crâne (faut pas se leurrer, c’était pour Wilson, pas pour Amber) et essayer de le convaincre qu’il fait une bêtise en partant, c’était pas des preuves d’amitié ? Dans ces cas-là, qu’est-ce qui est le plus important ? Les preuves d’amitié elles-mêmes ou les formes qu’on y met ? Plus tard, elle le traitera d’idiot parce qu’il fait du chantage à Wilson alors qu’il souffre. Et House, il ne souffre pas ?

 

House semble accepter à nouveau son rôle de salaud de service : si Wilson ne croit pas en la sincérité de ses excuses, il n’y croit pas non plus. Cuddy lui crie à travers la porte qu’il fait comme Wilson : il fuit, mais lui se sont les implications émotionnelles. Ca non plus c’est pas nouveau…

 

On en arrive au titre de l’épisode : Dying Changes Everything.

 

Quand House dit à 13 que « presque mourir » ne change rien, mais que mourir change tout, qu’est-ce qui peut bien lui passer par la tête ? L’idée que s’il s’était laissé mourir, Wilson ne voudrait pas partir et se sentirait mieux ? Finalement, est-ce ça n’aurait pas mieux valu pour tout le monde ?

 

Ca y est, il est prêt. Il a fini par tout remettre en place dans son cœur et il est mûr pour tout déballer clairement, sans se cacher derrière l’ironie ou l’agressivité, derrière sa fierté en fait. Comme je l’avais supposé à la fin de la saison 4 (j’aime bien avoir l’impression de bien le comprendre), il admet être conscient qu’il n’est pas le seul responsable dans la mort d’Amber, mais que, malgré tout, il se sent coupable. Il avoue aussi qu’il ne voulait pas qu’elle souffre. Est-ce que ça veut dire qu’il reconnaît qu’il l’aimait bien ?

 

Autre particularité de la personnalité de House : c’est un enfant. Il peut paradoxalement se montrer très naïf par moment. Il croit que le fait d’avoir tout déballé va tout arranger. Il va même jusqu’à demander s’il peut aider ! Manque de bol, le déclic chez House provoque un autre déclic chez Wilson qui finit par tout balancer lui aussi. Qu’il ne part pas à cause d’Amber, mais à cause de House. Qu’il en a marre de toujours le protéger, d’être toujours là pour lui. Que House sème le malheur partout parce que c’est tout ce qu’il est capable de ressentir. Qu’il manipule les gens pour éviter de s’impliquer.

 

Effectivement, s’il y a bien une chose que House arrive à ressentir, c’est le malheur ! Suffit de le voir rester planté silencieux et immobile, complètement dépité alors que Wilson lui dit ses quatre vérités, puis s’en va avec son carton sous le bras.

 

Si c’est à ça que ça sert de dévoiler son âme, ça valait vraiment la peine qu’il en fasse l’effort…

 

Grosse question que je me pose après ce premier épisode : Pourquoi House essaie-t-il d’empêcher Wilson de partir ? Il veut vraiment lui éviter de rater sa vie ou il cherche seulement à garder son ami près de lui ? Certainement un peu des deux…

 

 

Résumé complet (fin comprise) sur le site de la FOX

 

Publié la 1re fois le 24.09.08 à 17:27

Commentaires (1)

1. delphine 27/03/2009

Oui, c'est ce que je me disais aussi avant de lire la fin de la dernière phrase lol !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site