Saison 5, épisode 3 : "Adverse Events"

Vous croyiez échapper à mon pavé hebdomadaire ?

Ben non ! J'ai juste mis un peu plus de temps parce que j'ai un peu moins aimé cet épisode que les deux précédents. Me demandez pas pourquoi, j'en sais rien. En fait si, à force de cogiter pour trouver ce dont j'allais bien pouvoir parler dans ce billet, j'ai quand même trouvé une piste ! 

Ce qui m'intéresse le plus en ce début de saison, c'est de savoir comment House et Wilson vont se réconcilier. Or, dans cet épisode, il n'est pas question de leur brouille et Wilson n'apparaît même pas. Je suppose que c'est cette parenthèse qui m'a gênée, mais elle a au moins permis de mettre l'accent sur le Huddy ! En fait, à force de tourner et retourner cet épisode dans tous les sens pour trouver quelque chose à dire, je l'apprécie de plus en plus... 

J'ai finalement trouvé deux points marquants : le qui-manipule-qui ? et les situations déjà-vues-mais-en-fait-non. 

Pour commencer, c'est quoi ce bordel avec le PI ? Au départ, House l'a engagé pour fouiller chez ses patients et en a profité pour « savoir des trucs » sur ses larbins et savoir comment va Wilson.  Jusque là, tout va bien. Voyant que Lucas est plutôt sympa, il décide de l'utiliser comme ersatz de Wilson. C'est tordu, mais tout le monde suit encore. Ca commence à ce compliquer quand House envoie Lucas chercher des infos compromettantes sur Cuddy. Lucas drague Cuddy au passage et celle-ci n'a pas l'air spécialement réticente. Lucas propose alors à Cuddy de l'engager pour lui apporter des infos tout aussi compromettantes sur House en échange des siennes (d'infos). On se retrouve finalement avec Lucas enamouré de Cuddy engagé à la fois par House et elle pour trouver des saloperies à leur échanger. Heureusement que les scénaristes de House sont bons, sinon on risquerait de se croire dans Grey's Anatomy mais sans les coucheries ! 

Résultat final : Lucas lance à House un «  on verra qui l'aura (Cuddy) en premier », Cuddy fait des risettes à Lucas et House manque son coup avec sa photo embarrassante de lui en pom pom boy. 

Je ne sais pas qui manipule qui, mais je sais qui est le perdant de ce petit jeu pour l'instant : c'est House. Lui qui pensait se faire voir sous un jour nouveau par Cuddy avec sa photo ! Non seulement elle ne l'a pas cru, mais en plus, elle semble trouver le PI à son goût ! 

Mais il n'est peut-être pas si perdant que ça dans le fond ? Et si Cuddy faisait exprès de faire les yeux doux à Lucas ? Elle sait comme House peut être jaloux quand elle s'intéresse à un autre, c'est peut-être un plan machiavélique pour l'obliger à se décider à conclure ? 

Et la conclusion n'est peut-être pas si loin (surtout qu'on sait pour le baiser). Mon petit cœur de huddy a fait boum boum quand House a demandé à Lucas de trouver un truc bien gênant sur elle parce qu'il a passé la moitié de sa vie à négocier avec elle et qu'il est prêt à prendre n'importe quoi qui lui fera peur pour qu'elle lui dise oui. 

Evidemment, si on veut rester raisonnable, on peut penser que c'est un « oui » professionnel qu'il veut, qu'elle arrête de tout le temps lui interdire des greffes, des tests, des opérations...  Mais non, je ne veux pas être raisonnable ! Il a enfin tilté qu'il la voulait pour lui tout seul. Bien sûr, le chantage, c'est pas le meilleur moyen pour faire craquer une fille, mais c'est House... 

Certainement, que le départ de Wilson lui a fait pendre conscience qu'à force de faire chier les gens qui l'aiment et d'essayer de se faire passer pour un salaud aux yeux de tout le monde, il risquait de se retrouver vraiment tout seul et de perdre les rares personnes qu'il aime. Peut-être que quand il disait que l'amour est conditionnel, il n'y croyait pas vraiment, mais maintenant... 

Qu'importe les raisons et la manière, il a compris. Alors, vas-y Greg ! Fonce et roule-lui une belle pelle dans l'épisode 6. Allez mon grand, les huddies comptent sur toi !

Deuxième grand point : les situations déjà-vues-mais-en-fait-non. Comme je le disais plus haut, les scénaristes de House sont bons et heureusement parce que ça commencerait à sentir le réchauffé ! 

C'est normal au bout de cinq saisons de retrouver certains trucs, OK. Mais quand Taub a sorti son hypothèse sur le poison stocké dans la graisse et libéré à cause de la mauvaise qualité de la bouffe de l'hôpital, je me suis dit « non les gars, vous nous l'avez déjà fait dans le S1E11 ce coup-là ! ». En fait, c'était une fausse piste pour nous sortir un bézoard de sous l'escalier. J'étais bien contente d'avoir eu tord ! 

Autre déjà-vu-mais-en-fait-non : Taub qui ment à sa femme pour ne pas qu'elle soit malheureuse. On avait déjà vu cette situation dans le S2E11 où une femme préférait subir une opération dangereuse plutôt que d'avouer à son second mari qu'elle ne voulait pas d'autre enfant. Finalement, la femme avait décidé de rester dans le mensonge afin d'éviter un conflit avec son mari. Foreman concluait en disant que ce couple tiendrait puisqu'il n'aurait jamais de désaccord. 

Ici Taub décide de parler à sa femme. Est-ce que ça va briser son mariage comme le voudrait la logique ou, au contraire, les rapprocher ? La suite dans un prochain épisode ! 

N'empêche que l'insistance de House pour que Taub parle à sa femme me fait m'interroger (m'interroge tout le temps sur tout de tout façon) : pourquoi veut-il toujours que les infidèl(e)s avouent leurs fautes ? Evidemment, il n'aime pas l'hypocrisie, mais il doit bien y avoir une autre raison ? Il avait déjà fait le coup à Wilson. Il l'avait poussé à bout pour qu'il parle à sa femme et ça avait fini par Wilson emménageant chez House, puis par un divorce. 

Pour finir quelques moments a) marrants, b) intéressants, c) jolis, d) tout en même temps (si, ça peut arriver) : 

  • House prend sa Vicodin tout en proposant de désintoxiquer le patient. Curieusement, les larbins se tournent tous les trois vers Foreman pour avoir son approbation (c'est pas tous les jours). Quoi, House est pas crédible quand il parle de désintox?
  • Lucas dans le placardde House : «c'est bizarre qu'un homme qui ne peut pas courir ait autant de baskets». En passant, le PI a de la chance de ne pas être un personnage de South Park, chez eux ça veut dire quelque chose quand on se planque dans un placard...
  • Trop fort le Greg! Il arrive à décapsuler sa bouteille avec les doigts alors que moi j'ai déjà du mal avec un décapsuleur.
  • Le mauvais montage photo qui est pourtant sensé avoir l'air vrai.
  • Les sourires de Cuddy à Lucas. J'espère qu'ils veulent dire autre chose que «il est pas mal ce p'tit gars».
  • Pete Best! Merci au membre du clan des Rolling Stones de faire un petit clin d'œil aux membres du clan des Beatles. J'ai apprécié...
  • Le joli plan de House planté debout seul au milieu de son bureau quand il attend le coup de fil de Taub. Je l'ai souvent dit et je le redirai encore souvent: j'adore quand Hugh ne dit rien! Trois épisodes, trois plans de ce genre. S'ils veulent en faire un à chaque fois, je suis pour!
  • Un nouveau mot à ajouter à mon lexique: bézoard.
  • La réflexion de Chase sur pourquoi il ne veut pas de chat.
  • Le bœuf entre Lucas et House à la fin. Il a changé de piano, non? Il ne me semble pas que c'était un Yamaha avant.
  • House à Lucas : "Les gens détestent ceux qui font des théories sur eux". Si c'est un reproche, c'est l'hôpital qui se fout de la charité...

Ben, finalement, je l'ai franchement bien aimé cet épisode !

 

Résumé complet (fin comprise) sur le site de la FOX

Publié la 1re fois le 14.10.08 à 10:49 

Commentaires (3)

1. Delphine 27/03/2009

C'est quoi "bézoard" (tu l'as déjà dit, mais j'ai oublié) ?

2. Claire 27/03/2009

Un bézoard, c'est ça http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9zoard. Heureusement, y a pas de photo...

3. sweetyluv972 27/03/2009

J'aime toujours autant tes pavés. Excellent épisode oui. Mais le meilleur arrive!!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site