Saison 6, épisode 5 : Instant Karma

Où en est-on après cette longue pause (pardon, j'arrivais pas à m'y mettre) ? House n'a toujours pas retrouvé sa licence et elle n'a pas l'air de lui manquer plus que ça, Foreman est toujours chef honoris causa et il semble s'être fait à cette idée, 13 et Taub sont toujours dans la nature et Dibala (le dictateur que Chase a tué) est toujours mort mais on demande à Foreman de justifier les choix médicaux de son équipe.

Je vous avouerai qu'à la première vision, cet épisode ne m'a pas spécialement plu. Je l'ai d'abord trouvé un peu mou, voire chiant, mais à la huitième vision (c'est ce qui arrive quand on met trois mois avant de se décider à finir son pavé !), il passe beaucoup mieux et j'ai même un truc très positif à dire : enfin le cas revient au centre de l'épisode. Mieux, House s'y intéresse sérieusement ! Ca fait du bien un épisode « l'ancienne » (avec l'ancienne équipe en plus).

Comme pour l'épisode précédent, je ne vais me concentrer que sur House. Trois point m'ont particulièrement intéressés (et oui, je mets des mois à trouver un axe et c'est pour vous sortir trois petits points comme dans une argumentation pour l'école) : le leadership de House, son implication dans le 14 (le retour) et la question divine (le retour bis).

House préfère-t-il vraiment les énigmes au pouvoir comme il l'affirme à Cuddy ou, comme celle-ci le lui assène (et ça qui a l'air de le laisser perplexe), aime-t-il les deux ? J'aurai tendance à dire qu'il aime plus les énigmes que le pouvoir, mais qu'il aime les deux, effectivement. Ca l'arrange bien de laisser à Foreman la paperasse et les tapes sur les doigts, mais il aime être celui qui dirige les débats (tout en marquant sa satisfaction quand le jeune Eric sort un truc pertinent, c'est nouveau ça).

Upload images

Ce qui me paraît évident pour l'instant, c'est qu'il aime sa raison et qu'il n'est toujours pas sûr de l'avoir retrouvée complètement. Au début de l'épisode, quand Cuddy apporte à contre cœur le cas de ce jeune garçon dont le milliardaire de père voulait House à tous prix pour le soigner « à moins qu'il soit mort, dans le coma ou fou », il lui répond qu'elle aurait pu dire non tout en ayant bonne conscience. Je pense qu'il était sérieux, il se croit encore certainement un peu « fou »...

Chase a raison (comme souvent) quand il « remercie » House de son coup de main discret pour l'enquête sur la mort de Dibala : qu'il le veuille ou non, c'est lui le responsable du service. De plus, le blondinet le lui dit en lui lançant la baballe géante qui reposait sur le bureau. La même baballe que House fixe pensivement, seul dans son bureau, depuis son fauteuil. S'il accepte de reprendre la baballe symbole de son leadership, il accepte de reprendre ses responsabilités de chef et donc, il reconnaît penser être de nouveau sain d'esprit. Il l'a reposée quand Chase l'a lui a donnée, quand va-t-il oser la reprendre ?

Upload images Upload images Upload images

Je vais certainement un peu loin dans l'image là mais, dans le fond, House est un peu le « papa » de ses larbins. En effet, il a beau être souvent dur avec eux, c'est pour les faire avancer (je ne m'étalerai pas sur ce point, n'ayez pas peur) et il veille sur eux sans qu'ils ne s'en rendent compte (pas peur, je ne ferai pas de liste non plus).

Ici, il comprend tout seul comme un grand que Chase a fait quelque chose de mal avec le dictateur et que Foreman l'a couvert avant de deviner toute l'histoire et de leur fournir anonymement un document qui les « innocente ». C'était évident que c'était lui : Foreman ne l'aurait pas déposé en cachette, Cameron n'a pas la moindre idée de ce qu'ils lui cachent, Cuddy non plus et ne sait même pas qu'on lui cache quelque chose, Wilson n'a rien à voir dans cette affaire et les deux autres larbins vaquent à leurs occupations loin du PPTH. Oui, c'était forcément House, mais il l'a fait sans chercher les mercis (il ne les cherche jamais de toute façon). Il l'a fait comme un père l'aurait fait pour sortir ses rejetons de la merde, parce que c'est normal... Et peut-être un peu aussi parce qu'il n'a pas envie de perdre encore un ou plusieurs duckies.

Et quand il recommence à vouloir rabibocher le 14, il joue au papa aussi ? Et oui, Dr Greg- courrier-des-cœurs est de retour ! Il n'y a pas que ça qui est de retour d'ailleurs... Son coup du non-c'est-pas-moi-qui-aies-annulé-la-réservation-du-voyage-de-13 rappelait furieusement son non-c'est-pas-moi-qui-aies-annulé-l'entretien-d'embauche-de-Foreman du S3E23. Mais bon, comment ne pas se répéter au bout de six saisons ? Et House a quand même bien le droit d'utiliser plusieurs fois le même tour !

C'est Wilson (qui connaissait visiblement le stratagème de son ami, il a déjà dû l'utiliser plus de deux fois) qui soulève les questions intéressantes sur le comportement de House par rapport au 14 (ça m'évite de trop me creuser comme ça !) : le fait-il pour elle, pour lui-même ou pour Foreman? House avoue penser qu'elle a fait une erreur, mais refuse d'admettre qu'il a besoin d'elle (professionnellement, hein). Wiwi ayant fait le boulot à ma place, je n'ai plus qu'à donner mon sentiment : il veut bêtement la garder parce qu'il s'accroche toujours à ses larbins et qu'il n'aime pas en perdre, surtout qu'ils sont loin d'être nuls et qu'elle fait joli dans le décor aussi... Puis, il aime se mêler des affaires des autres de toute façon...

Dans cette scène avec Jimmy, on a également droit à une révélation ! Contrairement à ce que certains de ses actes dans la saison 5 pouvaient laisser penser, Wiwi n'a pas oublié qu'un petit cœur sensible bat sous la grande carapace de son ami et il en vient à essayer de lui faire reconnaître qu'il n'est pas un salaud. Belle tentative le criquet, mais il faudra longtemps avant que le grand caustique admette ce genre de chose...

Et Dieu dans tout ça ? Ben il est pas là ! Ici il est question de karma (d'où le titre). Pour le père businessman, s'il a déjà perdu sa femme et si son fils est condamné lui aussi, c'est parce qu'il a trop de biens matériels et financiers. Il pense que s'il abandonne toutes ses possessions, son fils guérira. Evidemment, l'enfant est sauvé... mais parce que House a trouvé le bon diagnostique à la dernière minute et que la maladie est soignable, pas parce que le milliardaire a sacrifié le fruit du labeur d'une vie pour rééquilibrer la balance cosmique !

Contrairement à l'habitude, House n'a pas de discussion philosophique avec le père. Bien sûr, il a pu en avoir une hors caméra, pendant que Chase essayait d'avouer son méfait à sa patronne, mais je ne crois pas... Il reste simplement assis à regarder, affalé dans un fauteuil, cet homme balancer tout ce qu'il possède à la poubelle et Foreman, Cuddy ainsi que des conseillers financiers tenter de rendre ses esprits à leur client. Il lance bien quelques remarques, mais il a l'air d'être le seul à comprendre le désespéré : il agit juste irrationnellement, comme le ferait n'importe quel être humain en de telles circonstances.

Upload images Upload images

Lorsque le moniteur de l'enfant se met à hurler, il se contente d'un regard tristounet au père. Pas de « Qu'est-ce qu'on vous avait dit ! » ou de « Mauvais karma, hein ? ». Ensuite, à la fin, quand House entre dans la chambre et trouve père et fils en train de s'amuser et de savourer la guérison du gamin, il aurait pu se moquer du nouveau RMIste qui exulte un « ça a marché ». Mais non, il lui répond juste que ce sont les médicaments qui ont marché avant de fuir l'insistance des deux rigolards en roulant des yeux et en murmurant un truc très proche de « mama mia ».

Upload images

Je crois que la différence entre cet homme et les autres patients croyants (en Dieu ou en autre chose) que house a croisé, c'est que celui-ci n'est pas arrivé au PPTH avec sa foi. Peut-être ne croyait-il même pas au karma, au destin, à la chance ou quoi que soit d'autre ? Il est juste devenu irrationnel parce que c'était la seule issue qui se présentait à lui. A quoi est-on prêt à croire quand on n'a plus d'espoir rationnel ? Si House ne se moque pas de particulièrement de lui et n'a pas de discussion, c'est certainement parce qu'il comprend qu'il agit simplement en père désespéré. Ca réaction est logique et purement émotionnelle, il n'y a donc pas de questions à poser...

 

Les futilités du trimestre :

  • Deux anges noirs et demi : deux avec le patient (dont un assis, c'est une nouveauté) et un avec Chase qui se demande s'il doit parler à Cuddy de ce qu'il a fait à Dibala (ça compte pour un demi parce que Chase n'est pas un patient, même si House s'occupe de son « cas »).

Upload imagesUpload images Upload images Upload images

  • Pas bien de la part de Wiwi de laisser son copain handicapé dormir sur le canapé ! Si au moins c'était un canapé-lit...

Hébergement photos

  • Chase joue avec la baballe du chef : c'est bien le seul qui a le droit de le faire sans que ça m'énerve.

18.02.2010

House MD Screencaps pour les captures

Résumé complet (fin comprise) sur le site de la FOX

Commentaires (1)

1. Nemie 21/02/2010

Question intéressante sur le karma et la propension à croire au "merveilleurx" quand la raison n'est d'aucun secours (même si je pense que la foi va plus loin que la "peur" de l'irrationnel et la volonté de l'expliquer pour supporter l'absence de réponse).

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site